fiscalité particulier

Fiscalité : tout comprendre quand on est un particulier

Fiscalité. Rien que le mot peut faire frémir certains. Pourtant, que vous soyez un particulier ou un professionnel, vous êtes concerné. Qu’est-ce que cela veut dire et quels sont les moyens pour tout comprendre ?

Qu’est-ce que la fiscalité ?

Savez-vous que le mot fiscalité vient d’un mot latin, lui-même issu d’un autre mot qui signifie « panier à argent ». Voilà une définition que tout le monde peut comprendre !

La fiscalité sert donc à prélever de l’argent aux contribuables, par le biais de lois et de réglementations spécifiques. Cette législation peut évoluer, comme toutes les autres, avec de nouveaux textes ou la révision de textes antérieurs.

Le rôle de l’impôt est de couvrir les dépenses publiques de la société.

Il serait d’ailleurs plus judicieux de demander quelles « sont » les fiscalités, car elles sont au nombre de 4. Voilà qui complexifie encore la chose. Avec un langage profane, voilà leur définition.

La fiscalité d’Etat est la première. Si l’on vous parle d’Impôt sur le Revenu, d’Impôts sur les Bénéfices ou encore de Taxe sur la Valeur Ajoutée, vous comprenez que ce sont les impôts que vous demande l’Etat français. Ils sont au nombre de 6.

Les régions, départements et communes exigent également de vous 4 types de taxes (dont la taxe d’habitation, par exemple). C’est le deuxième type de fiscalité.

Le 3ème comprend les cotisations sociales et autres prélèvements sociaux.

Enfin, la 4ème forme de fiscalité est relativement récente. Elle s’adresse aux ménages les plus aisés, pour limiter le prélèvement global. Elle n’est entrée en vigueur que depuis 2017. Elle porte le nom de bouclier fiscal.

Comprendre la fiscalité, quand on est un particulier :

Maintenant que vous savez qu’il existe différentes sortes de fiscalités, comment arriver à appréhender toutes les notions ?

Vous pouvez par exemple vous rendre sur Corrige ton Impôt. Il s’agit d’un site spécifique pour trouver des réponses sur la déclaration d’impôt, avoir des astuces pour payer moins, obtenir des informations spécifiques, en fonction de sa situation ; qu’elle soit personnelle ou professionnelle. Il est possible de trouver des documents, comme des PDF et autres CERFA qui peuvent vous être demandés lors de vos différentes déclarations.

Vous avez ensuite sur Internet des tutoriels sur différents médias ou même des livres qui vous enseignent les bases pour comprendre la fiscalité. Il est important (indispensable, même !) de comprendre ce que l’on entend par revenu fiscal de référence ou encore revenu imposable et tout ce que cela implique.

Mieux on appréhende cette notion, plus il est facile de « jouer » avec elle. En investissant dans certaines épargnes, par exemple, vous pouvez bénéficier de réductions d’impôts. Ou vous pouvez mettre de l’argent de côté pour votre retraite ou les études de vos enfants.

Avant d’arriver à cette étape, mieux la comprendre, c’est commettre aussi moins d’erreurs lors des déclarations. Même si l’Etat donne le droit à l’erreur, il faut arriver à prouver que l’on est de bonne foi, sous peine de devoir payer des pénalités.

Pas de commentaire

Poster un commentaire