crowdfounding

Avez-vous pensé au crowdfunding pour financer votre projet ?

Pour les non anglophones ou ceux qui ne connaîtraient pas le phénomène, le crowdfunding est également appelé financement participatif. Des plateformes ont émergé sur Internet, il y a une dizaine d’années pour permettre à des projets de voir le jour. On vous en dit un peu plus

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Certaines se spécialisent dans la musique, alors que d’autres sont généralistes. Pouvoir avoir des fonds pour réaliser son premier album, financer un puits en Afrique ou une école, ou encore parler de son projet de création d’entreprise, pour avoir du soutien financier (et moral), voilà le résumé de ce que permet le financement participatif.

On soumet son projet sur la plateforme, en le détaillant, pour susciter l’intérêt des personnes qui vont aider au financement et l’on estime le montant qu’il faut récolter pour que le projet aboutisse.

Les dons viennent de particuliers, mais aussi des personnes morales qui croient au potentiel d’une idée. Parce que c’est novateur ou éthique, que cela correspond à leurs propres valeurs. Il arrive souvent que la somme demandée soit dépassée, tant le projet séduit.

Par exemple, la création d’une boulangerie en zone rurale, non ou mal desservie, peut permettre aux habitants de plusieurs communes de faire un don. En contrepartie, si la création est effective, chaque donneur se verra offrir une baguette pendant une durée déterminée au prorata de son don. Une façon d’être récompensé d’avoir cru et d’avoir participé à la création de cette entreprise. Les liens humains peuvent alors se tisser entre les différents donateurs et le porteur de projet.

Quel intérêt de passer par une plateforme de financement participatif ?

Les avantages sont nombreux. Cela permet dans un premier temps d’apprendre à « vendre » son projet et de voir s’il présente de l’intérêt pour les personnes. Si c’est le cas, elles procéderont à des dons.

Le fait d’avoir contribué à l’élaboration d’un projet crée une sorte de fidélité, chez le donneur, qui peut devenir ensuite client de l’entreprise qui va se créer, acheter l’album de l’artiste.

La levée de fonds, ensuite, peut se faire rapidement, sans devoir « rembourser » les donneurs. Il existe cependant de nombreuses contreparties, comme nous l’avons vu, pour les remercier de leurs dons, même s’ils sont modestes.

De nombreuses personnes ont vu leur projet aboutir par le biais du crowdfunding, à l’instar de Jean Sadecki ou encore des chanteurs qui ont pu débuter une carrière prometteuse, grâce au soutien mais aussi à l’engouement du grand public pour leurs textes.

De plus, pendant tout le processus, le porteur de projet n’est pas seul, il est entouré par les personnes travaillant dans la plateforme qui peuvent l’aider à élaborer une stratégie plus offensive, pour augmenter la levée de fonds, surtout si cela rentre dans le domaine entrepreneurial.

1Commentaire
  • jean SADECKI
    Répondre

    Merci pour votre article, le crowdfunding est un bon moyen de financer un projet en 2019

    16 décembre 2019 at 21 h 15 min

Poster un commentaire