Devenir plus fort

Comment devenir plus fort ?

Comment faire pour devenir plus fort ? Eh bien, en faisant de l’exercice physique diront certains. Bien que la réponse à cette question semble simple et intuitive en apparence, elle continue d’être l’objet de bien d’erreurs et de confusions parfois même dans les rangs de certains spécialistes. Il faut certes stimuler physiquement son corps pour le rendre plus fort. Mais il y a également d’autres paramètres importants sans lesquels on ne saurait atteindre le résultat souhaité. Aujourd’hui, nous tâcherons de répondre à la question avec plus de précision dans cet article.

 

Plus c’est gros et plus c’est puissant

Il y a une chose importante qu’il faut savoir à propos du corps humain et de la force que ce dernier est en mesure de développer. La capacité d’un individu à déployer une grande force est essentiellement liée à sa musculature. Autrement dit, sans nos muscles, nous serions bien incapables de marcher, de manger, de respirer etc. Et nous serions encore moins dans la capacité de comparer notre force à celle de nos pairs. Ce sont donc les muscles qui confèrent à un individu sa force à un moment donné. Chez l’être humain, diverses études scientifiques ont mis en exergue la très forte corrélation existante entre le volume musculaire d’un individu et sa force brute. D’après les conclusions de ces études, plus on a de gros muscles et plus on est puissant. Pour en revenir donc à la question qui nous intéresse ici, la réponse à la question précédente peut donc être formulée dans les termes suivants : “pour devenir fort, il faut avoir de gros muscles”. Mais là encore, comment s’y prendre pour augmenter sa masse musculaire ?

 

Musculation et autres activités

Certes, l’exercice physique constitue une grosse part de la réponse. Mais toutes les activités sportives ne sont pas indiquées lorsqu’on souhaite gagner du muscle.

Pour faire augmenter son volume musculaire, il faut faire en sorte que l’organisme en ressente la nécessité. Et pour cela, vous avez besoin d’un mode de vie qui fait comprendre à votre corps qu’il a besoin de plus de puissance pour être efficace. C’est ici que la musculation intervient. Et il ne s’agit pas de faire quelques pompes, abdos ou squats et prendre la congestion pour un gain durable de volume musculaire. Ce qu’il faut c’est travailler avec des charges.

L’idée n’est pas de commencer tout de suite par soulever une ou plusieurs fois sa propre masse. Mais les charges avec lesquelles vous vous exercez doivent être suffisamment lourdes pour présenter un véritable challenge pour votre corps. Aussi ces charges doivent-elles évoluer graduellement. Si vous ne parvenez pas à soulever aujourd’hui, une masse plus importante que celle que vous souleviez il y a un mois ou un an, alors vous ne développez pas de muscle.

Privilégiez également les exercices qui sollicitent plusieurs groupes musculaires à la fois. Pour cela évitez autant que possible les barres dirigées et les machines qui vous font travailler en isolation. Les haltères sont d’ailleurs des outils à absolument utiliser. Ils peuvent en effet vous permettre de soulever des charges plus lourdes avec moins de risques.

Et par-dessus tout, il faut également songer à bien organiser son repos. C’est durant cette phase que les muscles récupèrent du stress et que la production de cellules musculaires se fait correctement. Inutile donc de se surmener. Pour aller plus loin et créer votre propre programme de musculation, cliquez ici.

 

Nous devenons ce que nous mangeons

Le travail à la salle de gym ne représente que la moitié des efforts à fournir pour gagner du muscle et devenir plus fort. L’aspect nutritionnel est l’autre face de la médaille, et est probablement celui qui requiert le plus de méthode et de discipline. Le corps d’un athlète ou d’une personne physiquement très active à des besoins particuliers ; et celui d’une personne essayant de développer sa masse musculaire encore plus. En fait l’alimentation est si importante qu’elle conditionne à elle seule la réussite ou l’échec de cette quête de puissance. Suer sang et eau à la salle de gym ne servira à rien si vous ne savez pas quoi manger pour soutenir et optimiser l’effort.

 

Selon une publication du Harvard Health Publishing, en tant que sédentaire vous n’aurez besoin que de 0,8 gramme de protéines par kg de masse corporelle (ou environ 54 grammes pour une femme de 68 kg et 72 grammes pour un homme de 90 kg). Mais lorsqu’on essaye de développer des muscles, il faudra augmenter ses apports dans une proportion comprise entre 1,20 et 1,70 grammes de protéines par kilo.

 

Lorsqu’on cherche à augmenter sa masse musculaire, il est nécessaire de consommer une variété d’aliments riches en nutriments et avec la bonne association de protéines, de glucides et de graisses saines.

  • Les protéines fournissent au corps les acides aminés essentiels pour la construction de nouveaux tissus musculaires après un exercice intense.

 

  • Les glucides quant à eux, fournissent au corps de l’énergie pour les entraînements difficiles et permettent de reconstituer les réserves d’énergie dans les muscles sous forme de glycogène.

 

  • Et enfin les lipides fournissent environ 70% de l’énergie du corps au repos. Ils aident au métabolisme des vitamines A, D, E et K et aident à maintenir les niveaux de testostérone pour augmenter la masse musculaire.

 

Chacun de ces types de nutriments joue un rôle important dans la construction musculaire et aucun ne peut donc être exclu d’une alimentation saine.

Pas de commentaire

Poster un commentaire