De quoi est faite une cigarette électronique ?

cigarette électronique

De quoi est faite une cigarette électronique ?

Depuis l’apparition de la cigarette électronique, de nombreux français ont décidé de devenir des vapoteurs. Une excellente idée quand on sait que cela peut contribuer à la diminution, voire l’arrêt du tabac. Pourtant, avant de se lancer, il est normal de vouloir comprendre comment cela fonctionne.

Une cigarette électronique, c’est quoi ?

Avant d’acheter une cigarette électronique et du e-liquide dans la Boutique Le Petit Vapoteur, il faut comprendre comment cette nouvelle forme de cigarette fonctionne.

Ce que le futur vapoteur va mettre dans sa bouche s’appelle l’embout ou Drip Tip. Il est relié à une espèce de petite cheminée de très petite taille qui débouche sur une résistance électrique. C’est elle qui va faire chauffer l’e-liquide mélangé à l’eau, dont le parfum est à choisir parmi des, qui se trouve, quant à lui, dans un réservoir.

Selon les modèles, le réservoir est plus ou moins grand, ce qui a toute son importance en fonction de ses habitudes en tant que fumeur.

Une personne qui fumait 3 cigarettes par jour ne se tournera pas vers le même produit qu’un autre qui fumait deux paquets. Enfin, au bout de la cigarette électronique se trouve la batterie. C’est un produit nomade, mais il faut le recharger. La durée d’autonomie, bien entendu, fait partie des critères de choix pour les mêmes raisons.

Le fonctionnement et le choix de la cigarette électronique :

Même si la gestuelle reste la même, ce qui contribue certainement au succès de ce petit accessoire, ce n’est pas de la fumée (nocive pour les poumons et les bronches) que le vapoteur va inhaler, mais de la vapeur. Il n’est pas question ici de combustion.

Si on peut choisir entre plusieurs arômes au niveau de l’e-liquide, il est également possible de choisir son taux de concentration de nicotine. Dans l’optique de cesser le tabac, il est donc possible de choisir de baisser le niveau de concentration, pour se désaccoutumer.

Le vapoteur peut également, dans ce type de situation, mesurer la puissance et la tension. Moins la tension est forte, plus la cigarette électronique est légère en nicotine et permet le sevrage.

Au contraire, une personne qui veut continuer à avoir une dose normale de nicotine, mais en enlevant déjà la toxicité imputable à la combustion dans les cigarettes normales, choisira une puissance élevée.

Mais la vape n’est pas uniquement destinée aux fumeurs. Certaines apprécient les saveurs des e-liquides et le design des cigarettes électroniques. Cela participera à leur look.

En effet, au-delà de l’aspect pratique, dont la capacité du réservoir et la durée d’autonomie, la beauté et l’ergonomie participent pleinement au choix qui sera fait.

Il faut une bonne prise en main, à considérer en fonction de la taille de cette dernière (homme ou femme, par exemple), mais aussi une e-cigarette que l’on puisse facilement ranger. Certaines personnes appréciant de l’avoir en permanence sur elles préféreront un produit de petite taille. Cela peut avoir une incidence sur la taille de réservoir. Il faut alors peser le pour et le contre.

Pas de commentaire

Poster un commentaire