e-cigarette

La cigarette électronique et le e-liquide Ragnarok

Une grande majorité de fumeurs se tournent désormais vers la cigarette électronique pour limiter leur consommation de tabac. Moins onéreuse, la cigarette électronique est un excellent moyen de changer ses habitudes, voire de se prendre au jeu des préparations.

Comment choisir son e-liquide de cigarette électronique ?

Il existe aujourd’hui des centaines d’e-liquides à mettre dans les cigarettes électroniques. Le choix relève de plusieurs facteurs, dont le premier, le plus évident : le niveau de nicotine qu’il contient, en fonction des habitudes de la personne qui l’achète.

On ne prend pas le même produit, ni même une e-cigarette quand on est un fumeur occasionnel que quand on a l’habitude de fumer plusieurs paquets par jour de cigarettes classiques.

Enfin, les goûts étant très éclectiques, d’un utilisateur à un autre, certains apprécieront la vanille, alors que d’autres préféreront l’arôme de fruits rouges comme pour le e-liquide Ragnarok, parfait pour son alliance de fruits et de menthe.

Le choix d’un e-liquide peut être lié à des questions relatives à la santé. De nombreux vapoteurs savent que les arômes sont parfois surdosés en sucralose ; un édulcorant qui a une incidence sur la prise de poids à moyen terme. Il est donc préférable de se tourner vers des produits qui n’en contiennent pas ou très peu.

Enfin, pour choisir le meilleur e-liquide, la meilleure manière est de le fabriquer, tout simplement.

Pourquoi vouloir faire ses mélanges d’e-cigarettes ?

Les raisons sont plurielles, mais la première réussira à convaincre bon nombre de vapoteurs : créer son propre e-liquide, c’est plus économique, tout simplement.

Au-delà de l’aspect financier, il faut aussi savoir qu’un produit acheté tout fait contient un certain degré de nicotine. Quand on veut diminuer peu à peu, il peut être difficile parfois de trouver le meilleur dosage. Rien ne vaut alors le fait de faire soi-même pour répondre à ses besoins.

Si la base est toujours neutre, vous ajoutez vous-même votre arome et le taux de nicotine dont vous avez besoin ou que vous voulez consommer par jour, parce que vous essayez d’arrêter le tabac. En effet, les mélanges vendus tels quels, sur les sites spécialisés ne permettent que peu de fantaisie, allant de 3 à 18mg de nicotine par millilitre. Si vous voulez en mettre plus ou au contraire, réduire à 2, vous pouvez tout à fait le faire.

Quand on a testé beaucoup d’arômes et surtout si l’on est un gros fumeur, on a tendance à les trouver un peu fades ; la nicotine faisant un peu disparaitre le goût. Accentuer la teneur en arôme est un très bon moyen de retrouver du plaisir à la vape. Il est même possible d’en mélanger plusieurs : un vrai petit travail d’alchimiste.

Enfin, quand vous avez trouvé le mélange parfait, vous pouvez alors commander en grande quantité. Alors que vous êtes limités au niveau des préparations toutes faites à 10ml au maximum, vous pouvez, en tant que confectionneur, commander un litre de préparation, sans problème et ce, en toute légalité.

No Comments

Post a Comment