cv

Les étapes à suivre pour la création d’un CV parfait

On estime qu’un CV est parcouru en 40 secondes par un recruteur. Ce qui signifie que ce document que vous avez mis tant de temps, quelquefois à élaborer, aura  moins d’une minute pour changer votre vie et vous permettre de trouver ou retrouver du travail. Comment faire le CV parfait ?

C’est quoi un CV parfait ?

Un CV parfait est un document qui permet de retracer fidèlement votre expérience professionnelle tant en laissant transparaître la personne que vous êtes. Difficile à retranscrire par écrit ? C’est vrai et c’est d’ailleurs pour cela, que vous pouvez trouver facilement des modèles de CV pour vous y aider.

Car on n’écrit pas un CV de la même façon si l’on est infirmière que si l’on est graphiste, par exemple. Là où la première devra prouver une certaine rigueur, alliée à l’empathie pour sa patientèle, le deuxième devra laisser exploser son talent et son génie inventif, tout en restant employable !

Un CV parfait est agréable à parcourir. C’est pourquoi il est important de le faire tenir sur une page. Un bon CV est, bien entendu, exempt de fautes de français. Faites-le relire, s’il le faut, par des proches, avant de l’envoyer.

Les différentes rubriques (expériences professionnelles, formations et activités extra-professionnelles) doivent être visibles et consultables en un clin d’œil.

Souvenez-vous toujours du temps qui est consacré à chaque CV : ce document doit être vu comme une synthèse, une vue d’ensemble de votre vie professionnelle pour n’en présenter que les points les plus forts et les plus marquants, ceux qui vont vous faire sortir du lot, parmi des centaines d’autres.

Ce que vous ne devez pas mettre sur un CV :

Totalement discriminant, il vaut mieux éviter de préciser votre âge sur votre Curriculum Vitae. Rien ne vous oblige d’ailleurs à le mentionner. Il sera toujours temps, une fois devant le recruteur de montrer que votre jeune âge n’est pas un frein ni, si vous êtes un senior, que vos prétentions salariales vont être trop élevées.

Dans le même ordre d’idée, bannissez la photo si celle-ci peut vous desservir. Même si la discrimination n’est pas censée faire partie du monde du recrutement, force est de constater qu’elle ferme la porte à bien des candidats.

Vous postulez dans une autre région ? Vous avez peu de chance si vous mettez votre adresse postale. Même si vous savez que vous êtes mobile et prêt à tout pour travailler, un employeur va forcément (même inconsciemment) effectuer le calcul de la distance qui sépare votre domicile de votre potentiel futur lieu de travail…

Méfiez-vous des centres d’intérêts que vous mettez dans votre CV : si certains ne prêtent pas à discussion (lecture, cinéma, sport), d’autres, comme la chasse ou encore le fait d’être très actif dans un parti politique peuvent vous desservir.

En lisant vos hobbies, un employeur doit déceler chez vous des soft skills ; c’est-à-dire des qualités personnelles qui peuvent être adaptables au monde du travail (patience, pédagogie, endurance, esprit d’équipe…).

Pas de commentaire

Poster un commentaire