A quoi sert la certification Qualiopi ?

centre formation qualiopi

A quoi sert la certification Qualiopi ?

Le 1er janvier 2022 est une date sans doute anxiogène pour les centres de formation. Ils doivent, pour certains, revoir leurs pratiques ou en tout cas, prouver qu’ils mettent en œuvre une démarche qualité, ce qui n’est pas toujours évident. Comment faire pour se préparer au mieux ?

Qualiopi : de quoi parle-t-on ?

Dans quelques mois à peine, pouvoir justifier de la certification Qualiopi sera un gage de qualité pour les organismes de formation français et donc synonymes d’inscriptions. Pourtant, le délai avant que cette certification soit mise en place est restreint et les entités peinent, parfois, à trouver le temps de s’atteler à la tâche.

Il est pourtant obligatoire de le faire, surtout si l’organisme compte sur des financements publics ou mutualisés. Afin d’obtenir le sésame de cette certification, plusieurs points ont été identifiés, comme le fait de communiquer efficacement sur les prestations proposées au sein du centre de formation, les conditions pour se former ou encore les résultats obtenus (transparence).

Les moyens pédagogiques utilisés doivent être en adéquation non seulement avec la formation visée mais aussi avec le public cible. Une gageure parfois quand les bénéficiaires des formations sont différents d’une formation à une autre.

Ce sont en tout 7 critères, avec plusieurs niveaux d’indicateurs que chaque prestataire doit respecter à la lettre pour espérer obtenir cette certification, ce qui suppose des démarches à effectuer rapidement afin de pouvoir être en conformité avec le référentiel édicté par le Gouvernement.

Reste ensuite à formuler une demande de certification, se soumettre à un audit poussé, pour pouvoir recevoir le document de la certification qui est valable trois ans. Par contre, pendant ce laps de temps, des audits dits de surveillance, en présentiel ou à distance peuvent avoir lieu.

Comment être sûr d’obtenir la certification Qualiopi ?

Le gouvernement a mis en place divers référentiels dans des domaines très variés dont le bâtiment, par exemple. Les organismes de formation et de développement des compétences ne sont pas oubliés.

Pourtant, quand on accueille tous les jours des personnes en formation, quand on gère des problèmes ou remplit des dossiers de demandes de subvention, l’échéance semble se rapprocher de façon dramatique. Les audits qui vont être effectués seront sans appel : si un critère n’est pas respecté, le centre de formation ne sera pas certifié Qualiopi.

De nombreux outils ont pourtant été mis en place, pour aider les centres de formation à être prêts le jour J. C’est notamment le cas de certains logiciels qui proposent des accompagnements spécifiques, pour répondre aux injonctions gouvernementales.

Sur ces outils de gestion, faciles d’utilisation, il est possible d’enregistrer le catalogue de ses prestations, de les évaluer en temps réel en soumettant des questionnaires de satisfaction ou encore même de créer des actions de formation, voire même de les organiser, en fonction du public.

Quiz de positionnement, objectifs à atteindre, mais aussi gestion des formateurs : tout est réuni en un seul et même outil ergonomique, pour pouvoir attester de la démarche qualité qui est mise en place au sein de l’organisme.

Pas de commentaire

Poster un commentaire