protection juridique

Avoir une protection juridique, est-ce important ?

Il est important, quand on veut être bien couvert au niveau de la santé, pour sa voiture ou son habitation, de prendre une bonne mutuelle. Si certaines garanties vous semblent essentielles, d’autres, en fonction de votre situation, peuvent n’avoir que peu d’intérêt. Mais qu’en est-il de la protection juridique ?

A quoi sert une protection juridique ?

Ce terme très législatif peut faire hésiter. On ne se sent pas concerné, quand on lit ces termes. Et pourtant… Sur le site maaf.fr, on s’aperçoit que cela peut arriver à tous, n’importe quand.

Qui n’a jamais rencontré de problème, en achetant un produit en ligne ? Etes-vous en bon termes avec votre voisinage ? Une situation a priori anodine : des bruits tard le soir ou très tôt le matin, un chien qui aboie à longueur de journée, peut vite dégénérer en litige.

Si certains problèmes ne sont que des malentendus qui se règlent facilement, d’autres peuvent avoir un impact considérable sur un budget ou sur la santé morale.

Comment faire valoir vos droits et vous défendre ? Il peut être compliqué de comprendre des termes juridiques, de savoir à qui s’adresser, quand on rencontre ce type de problème. Les procédures peuvent être longues et complexes. C’est justement ce en quoi consiste la protection juridique, que vous pouvez souscrire dans le cadre de votre assurance habitation.

Concrètement, en cas de problème, comment la protection juridique peut m’aider ?

Si vous avez opté pour cette garantie, vous pouvez dans un premier temps, en cas de problème, bénéficier d’information et de conseils. Pour cela, contacter votre assureur par téléphone ou en sollicitant un rendez-vous est une première démarche.

Qu’importe l’organisme qui vous couvre, pour ce type de protection, il vous conseillera toujours d’essayer de résoudre le conflit à l’amiable. C’est la première procédure de conciliation à tenter, quel que soit le litige.

Encore faut-il savoir comment trouver les arguments à faire valoir, pour que votre adversaire (e-commerce, voisin, sécurité sociale, syndic de copropriété…) comprenne que la situation ne vous convient pas et que vous pouvez agir, sous couvert de la loi.

Si cette première option ne porte pas ses fruits, le passage d’un huissier ou d’un expert peut convaincre l’auteur du délit qu’il peut y avoir des conséquences fâcheuses à son acte. Les ¾ des infractions peuvent trouver des solutions, dans dépasser le cadre du règlement à l’amiable.

En dernier ressort, si vous êtes amenés à porter l’affaire devant la justice, la mutuelle prend en charge, à hauteur de ce qui est défini dans le contrat, les frais inhérents à cette démarche. Cela peut être des frais d’avocat, par exemple.

Même si personne ne souhaite, un jour, être confronté à ce type de problème et que cela prenne une telle ampleur, il est important de faire valoir ses droits, en tant que client, patient, personne humaine. La responsabilité Civile vie privée ne peut pas prendre en charge, tout ou partie des frais d’avocat. C’est pourquoi la protection juridique offre un cadre beaucoup plu étendu et rassurant.

Pas de commentaire

Poster un commentaire