Quelle différence entre un rachat et un regroupement de crédit ?

rachat de crédit

Quelle différence entre un rachat et un regroupement de crédit ?

La souscription de crédits est devenue une habitude pour de nombreux français dans le but de matérialiser des projets, mobiliers ou immobiliers. On entend souvent parler de rachat ou de regroupement de crédit. Est-ce que ces deux expressions sont synonymes et surtout, comment savoir si l’on est concerné ?

 

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit ?

Devenir propriétaire d’un bien immobilier est un rêve que partagent presque 76% de français, surtout avec la crise du Covid-19 et les différents confinements.

La recherche de la meilleure offre de prêt est obligatoire pour ne pas payer trop cher ce dernier. En effet, chaque banque, même si elle s’aligne sur le taux Euribor, est libre de déterminer le sien. Sur le papier, quand on compare les offres, la différence semble infime. Pourtant, à la fin du remboursement qui s’échelonne sur 20 ans en moyenne, quelquefois plus, elle se compte en milliers d’euros.

 

Après avoir souscrit un crédit immobilier auprès d’une banque, un propriétaire peut se rendre compte qu’une banque concurrente ou plusieurs, proposent un taux beaucoup plus attractif, ce qui lui permettrait de réduire le coût de son crédit. Quand la renégociation n’est pas possible, il faut se tourner vers le rachat de crédit. Une opération financière quelquefois délicate. Pour réussir son rachat de crédit, il est toujours préférable de savoir se faire accompagner. Mais en quoi cela consiste exactement ?

Comme son nom l’indique, le rachat de crédit permet à un propriétaire de faire racheter son crédit immobilier par une autre banque dont l’offre de prêt est financièrement plus intéressante. Il est également possible, dans la même opération, parfois, en transférant ses comptes bancaires de faire racheter d’autres crédits comme nous allons le voir dans le paragraphe suivant.

 

La banque doit trouver un intérêt à ce rachat qui doit se faire dans le premier tiers du remboursement dans l’idéal. S’il ne reste que quelques mois à rembourser, pour arriver au terme de l’échéancier, cela ne vaut pas la peine, ni pour l’établissement bancaire, ni pour le détenteur du contrat de crédit.

Il faut en outre prouver à la banque qu’il n’y a pas d’incident de remboursement et que le dossier est très peu risqué. Se faire accompagner est donc une très bonne solution pour maximiser les chances de réussite.

 

Regroupement de crédits : de quoi s’agit-il ?

Un prêt immobilier se couple très souvent avec d’autres prêts, ceux à la consommation. Cela peut être un crédit à la consommation pour avoir changé de voiture ou un prêt personnel pour partir en vacances. Les habitants de l’hexagone en cumulent souvent plusieurs.

Même pour un très bon gestionnaire, multiplier les dates de retraits, le taux, les mensualités de ces différents prêts peut être contraignant. En outre, il suffit d’un impondérable pour que le budget familial soit déséquilibré. Il est important de réagir rapidement pour demander un regroupement de prêts.

 

Une seule entité financière rachète les crédits. Ce ne sont pas forcément tous des crédits à la consommation, le prêt immobilier peut en faire partie.

Il n’est pas obligatoire de les faire tous racheter, surtout quand certains arrivent à échéance. Le premier avantage est que le contractant a désormais un interlocuteur unique pour les prêts qui ont fait l’objet d’un rachat.

Un nouveau contrat de prêt est établi avec un nouvel échéancier. La personne ou le ménage ne paie plus qu’une seule mensualité qui s’adapte au budget. En effet, dans le cadre du regroupement de crédits, la mensualité qui est proposée par le biais du nouveau contrat est revue à la baisse, ce qui permet de gagner en pouvoir d’achat et de faire baisser son taux d’endettement.

 

Autre atout de cette solution, le prêt est lissé plus durablement dans le temps. Cela veut dire que le ménage va rembourser son prêt sur une plus longue période, ce qui explique la possibilité de lui demander de payer moins cher, tous les mois.

Plus la peine de jongler entre différentes informations venant de plusieurs créanciers : le taux est déterminé et le prélèvement unique se fait à une date donnée. Tout est clair et on gagne alors en visibilité dans la gestion de son budget.

De nombreux français, souhaitant concrétiser d’autres projets et donc demander de nouveaux prêts, font le choix du regroupement de prêt pour pouvoir le faire.

 

Cette opération financière n’est donc pas uniquement à considérer aux prémices d’un déséquilibre budgétaire, mais bien parfois pour pouvoir demander de nouveaux crédits. Là encore, se faire accompagner par un professionnel, notamment pour vérifier la faisabilité du projet en fonction de vos revenus et de vos crédits est recommandé.

L’accompagnement permet d’étudier, au regard des ressources, des charges et des crédits à racheter si l’opération financière est possible. Que ce soit pour répondre à des imprécations financières ou mettre en place de nouveaux projets, l’organisme doit être certain que la mensualité sera remboursée. Une étude est donc mise en place, au cas par cas, pour examiner la demande afin de donner une réponse rapide.

 

Quel courtier choisir pour investissement?

Pas de commentaire

Poster un commentaire