Permis bateau : 7 questions /réponses

Permis bateau : 7 questions /réponses

Pour conduire certains types de bateaux, il est nécessaire d’avoir un permis qui peut être obtenu à partir de 16 ans. Cette information n’est cependant pas connue de tout le monde. Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous proposons de découvrir tout ce qu’il faut savoir sur le permis bateau.

Faut-il obligatoirement passer le code pour le permis bateau ?

Le permis bateau n’est pas obligatoire pour conduire certaines embarcations. Si vous possédez par exemple une embarcation dont la motorisation est inférieure à 4,5 kW comme un Voilier Optimist, vous n’avez pas à passer le code ni le permis bateau. Vous ne pourrez en revanche naviguer que pendant la journée. Si vous souhaitez avoir une plus grande liberté en mer, vous devrez nécessairement passer le permis côtier. Dans ce cas, le code bateau est une étape obligatoire. Il s’agit de l’épreuve théorique du permis bateau.

Durant cette épreuve, vous pourrez démontrer vos connaissances sur les différentes règles de navigation en mer. Il existe par ailleurs un code bateau fluvial que vous devez passer pour obtenir un permis fluvial. Pour en savoir plus sur le code bateau, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un bateau-école auprès duquel vous pourrez obtenir votre permis bateau par la suite. Un centre de formation agréée peut aussi vous aider à l’obtenir.

Existe-t-il plusieurs types de permis bateau ?

Plusieurs types de permis bateau peuvent être passés en fonction de l’embarcation, mais aussi de l’éloignement des côtes. Nous pouvons en effet distinguer trois permis bateau, à savoir :

  • le permis côtier,
  • le permis hauturier,
  • le permis fluvial.

Le côtier est un permis en mer qui autorise la navigation le long des côtes et sur les lacs et plans d’eau fermés. Il est indispensable pour conduire un bateau à moteur de plus de 6 chevaux (soit supérieur à 4,5 kW). Avec ce permis, la puissance du moteur de l’embarcation n’est en outre pas limitée. Si vous possédez un bateau de plaisance, le permis côtier vous donne la possibilité de naviguer jusqu’à 11 kilomètres d’un abri le long des côtes, de jour comme de nuit. Vous pouvez aussi l’utiliser pour piloter un jet-ski ou un scooter des mers avec un moteur dont la puissance est supérieure à 4,5 kW. Le permis hauturier est une extension du permis côtier. Il est nécessaire si vous souhaitez parcourir une distance plus importante.

passer permis bateau

Ce permis concerne essentiellement les bateaux de plaisance à moteur et les personnes ayant des projets de navigation au large. Pour le passer, vous devez obligatoirement déjà posséder un permis côtier. Le permis fluvial quant à lui est un permis destiné à la navigation en eaux intérieures. Il est donc impératif de l’avoir pour conduire certains bateaux à moteur sur les rivières, les lacs et les autres canaux. Il peut aussi s’utiliser pour naviguer en mer. Dans ce cas, il concerne toutefois les embarcations qui mesurent moins de 20 mètres avec une motorisation supérieure à 6 chevaux. Ce sont les principaux permis bateau à avoir pour naviguer en toute légalité. Il existe tout de même d’autres types de permis spécifiques en mer. Il s’agit notamment des permis pour les voiliers et des permis pour les Jet-skis.

Y a-t-il des prérequis pour passer le permis bateau ?

À l’instar des permis auto et moto, l’obtention d’un permis bateau fait suite à un examen théorique et pratique. Pour préparer cet examen, une formation dans un centre agréé est indispensable. Les formateurs titulaires doivent posséder une autorisation d’enseigner délivrée par une administration. Pour trouver un bateau-école agrée, vous pouvez vous tourner vers l’école de navigation française (ENF). La formation indispensable pour passer le permis bateau est scindée en deux parties. Dans un premier temps, vous devrez suivre une formation théorique dont la durée varie en fonction du type de permis que vous désirez obtenir.

Pour un permis côtier par exemple, vous aurez 5 heures de cours minimum. La formation théorique pour un permis hauturier se déroule sur 12 heures de cours au moins. En ce qui concerne le permis fluvial, le cours dure au minimum 5 heures. C’est à l’issue de cette formation que vous pourrez passer le code du permis bateau. Dans un second temps, vous passerez une formation pratique. La durée des cours pratiques est généralement de 3 h 30 avec 2 heures à la barre d’une embarcation adaptée au type de permis. Dans les faits, cette partie constitue l’examen pratique du permis bateau. Votre moniteur peut directement valider votre formation.

En combien de temps peut-on passer le permis bateau ?

La durée pour passer le permis bateau dépend de plusieurs facteurs. En moyenne, pour le permis bateau côtier, il faut compter 8 h 30 de formation dont 5 heures de cours théoriques et 3 h 30 de pratique. Votre conduite sera validée par votre formateur et l’examen pratique sera validé par un inspecteur des affaires maritimes. Il est ainsi possible d’obtenir un permis en deux ou trois jours. Si vous décidez de passer le permis bateau en candidat libre, vous devrez cependant prendre en considération votre temps d’apprentissage du code nautique. Si vous prenez 5 heures par semaine pour vous préparer, vous pourrez passer votre examen théorique au bout de deux mois. Puisque l’examen pratique consiste surtout en une validation de vos compétences par un moniteur de bateau-école, la session dure au minimum 3 heures dont 2 heures durant lesquelles vous devez naviguer. Si vous êtes assidu, vous pouvez par conséquent avoir votre permis bateau en 2 ou 3 mois.

code permis bateau

Combien coûte le permis bateau ?

Le coût d’un permis bateau dépend du type de permis, de l’établissement ainsi que du lieu de formation. Il vous faudra en moyenne compter 350 euros pour le permis côtier en fonction du centre de formation, sans compter le montant global des timbres fiscaux. Celui-ci s’élève à 108 €, dont 78 € pour la délivrance d’un permis côtier ou fluvial et 30 € pour le passage du code bateau côtier ou fluvial auprès d’un organisme agréé par l’État. En ce qui concerne le permis hauturier, si vous décidez de le passer sans formation en candidat libre, vous devrez débourser 67 €. Avec une formation, comptez en revanche environ 300 €.

Pour le permis grandes eaux intérieures, le budget minimum pour l’examen pratique et théorique est d’approximativement 1000 €. Pour passer l’épreuve théorique uniquement, le coût s’élève dans ce cas à 800 €. Pour trouver les meilleurs tarifs, pensez donc à comparer les prix des différents centres de formation agréés. Notez par ailleurs que si vous optez pour les stages accélérés, les prix sont beaucoup plus élevés.

Peut-on perdre son permis bateau ?

À l’instar du permis voiture, il est possible de perdre le permis bateau en cas d’infraction. Selon la gravité de la faute, le permis peut vous être retiré temporairement ou définitivement. Cela dépend du juge. En cas d’état d’ivresse lors de la navigation d’un bateau par exemple, vous pouvez encourir une peine de 6 mois d’emprisonnement avec une amende s’élevant à 3 750 €. Un retrait temporaire du permis pendant une année peut être appliqué comme sanction. Le juge peut aussi ordonner un retrait définitif de votre permis bateau pour une durée de 3 ans maximum avec une interdiction de solliciter un nouveau permis.

Vous pouvez également perdre votre permis bateau en même temps que votre permis voiture. Certaines sanctions lors d’une infraction routière impliquent en effet le retrait de tous vos permis de conduire. C’est notamment le cas si vous avez été arrêté pour un taux d’alcoolémie délictuel. En plus de perdre votre permis voiture pour 3 ans maximum, le juge peut vous interdire de naviguer pendant 5 ans.

Quel type de bateau peut-on conduire ?

En principe, vous pouvez conduire tous les bateaux de plaisance à moteur. Sur le marché, vous distinguerez différents types de navires qui entrent dans cette catégorie. Il s’agit notamment :

  • du cabin-cruiser,
  • du bateau coque open,
  • du day-cruiser,
  • du dinghy,
  • du jet-boat,
  • du motoryacht,
  • du offshore
  • et du timonier.

Ils possèdent des caractéristiques spécifiques à un type d’utilisation. Le cabin-cruiser est un bateau de plaisance dont la longueur est souvent comprise entre 6,5 et 14 mètres. Équipé d’une cabine habitable, il est pratique pour les petites croisières. Si vous désirez opter pour un moteur puissant, il est recommandé de posséder un permis côtier. De cette manière, vous pourrez aussi utiliser ce bateau pour pratiquer une activité nautique sur les lacs ou en bord de mer. Le coque open, quant à lui, est un bateau polyvalent avec un plan de pont ouvert sans cabine. Il possède une coque creuse avec des bords élevés ainsi qu’une console de pilotage. La motorisation, plus ou moins puissante, de ce type de bateau est généralement hors-bord. Vous pouvez utiliser cette embarcation pour les balades en famille ou les petites sorties en journée.

Si vous êtes sportif, ce bateau peut être pratique pour le ski nautique, la plongée ou le wakeboard. Pour le conduire, il peut être judicieux de passer le permis bateau côtier. Pour la navigation hauturière, le motoryacht est le bateau idéal. Il possède plusieurs ponts avec des équipements luxueux. Il donne ainsi la possibilité de loger plusieurs personnes sans compromis sur le confort. Vous pouvez l’utiliser pour passer quelques jours en mer. Avec une longueur entre 15 et 30 mètres, cette embarcation est adaptée à la pêche sportive, à la plongée, aux activités nautiques, mais aussi aux croisières hauturières. Avant de vous en servir, vous devez veiller à posséder le permis hauturier sous peine d’écoper d’une amende de 1500 €.

Pas de commentaire

Poster un commentaire