Comment cultiver son potager d’intérieur ?

Le confinement lié au Covid-19 a mis en évidence une réelle fracture dans les modes de vie des citoyens : les habitants de la campagne, parce qu’ils ont un jardin, sont beaucoup moins anxieux. La question de l’approvisionnement alimentaire a été relativement bien géré lors de la première vague d’épidémie, mais nombreux sont ceux qui ont préféré compter sur leur propre production potagère. Pour les personnes vivant en appartement, il existe une solution pour produire ses propres légumes frais : la culture hors-sol. Peut-on faire pousser des légumes en appartement ? Quelles installations sont nécessaires pour un potager d’intérieur ? La réponse dans cet article.

 

La culture indoor ne nécessite pas de grosses installations

Contrairement aux idées reçues, la culture indoor n’est pas forcément ultra-sophistiquée. Il est possible de commencer avec des pots de terre pour planter vos plants de légumes. Il vous suffira alors de maîtriser les 3 éléments indispensables : chaleur, lumière et eau. Vous ne ferez pas des récoltes mirobolantes, mais vous aurez la chance de manger des légumes frais et sains de temps en temps.

Les habitations modernes sont déjà tempérées, c’est l’idéal pour un potager d’intérieur. Les plants potagers se plaisent parfaitement bien à température ambiante. En revanche, c’est parfois la lumière que manque à nos plantes d’intérieur. Pour favoriser la croissance de vos plantes, il suffit simplement d’installer une led horticole. Peu gourmande en électricité, cette technologie permet de mettre en lumière les coins sombres de votre habitation.

 

Un potager d’intérieur : mythe ou réalité ?

Beaucoup de personnes sont dubitatives quant à la pertinence d’un tel projet. Si l’autonomie alimentaire est impossible à atteindre en appartement, l’est-elle avec un véritable potager d’ailleurs, le jeu en vaut néanmoins la chandelle. Le confinement lié au Covid-19 a considérablement donné du poids à cette alternative et c’est le nombre d’expérimentations réalisées qui permettra de créer la discipline et de l’améliorer. On sait que certains chercheurs développent des projections architecturales et environnementales pour créer des jardins dans les villes. Commencer son petit potager chez soi, c’est participer, à son échelle, à un grand projet écologique d’avenir.

 

Avoir son potager d’intérieur c’est possible !

Voila vous savez presque tout sur le potager d’intérieur, personnellement j’en ai un chez moi réparti entre l’intérieur de mon appartement et mon balcon. J’y ai des tomates cerise, des minis poivrons, des herbes aromatiques, un olivier et quelques minis arbres fruitiers comme un citronnier …

Je n’ai qu’un petit appart de 55 m2, donc oui c’est possible d’avoir son potager d’intérieur. Difficile d’être complètement autonome avec un de la culture indoor, mais ça dépanne et rassure. Alors à vous de jouer ! Partage-nous vos astuces et dites-nous ce que vous cultivez dans votre potager d’intérieur.

Pas de commentaire

Poster un commentaire