oreiller

Les trucs à faire pour choisir un bon oreiller

Passer de bons moments de sommeil est un privilège qu’on ne peut se permettre de rater. Mais, pour que cela soit vraiment une réalité, certaines conditions doivent être remplies. Il s’agit entre autres de la qualité des matériels de couchage parmi lesquels on retrouve en bonne place l’oreiller. Très important puisque évitant l’adoption d’une position qui brise l’alignement de la tête avec la colonne vertébrale, l’oreiller procure confort et quiétude dans le sommeil. Toujours est-il qu’il faut pouvoir bien le choisir. Voici ici quelques trucs à faire afin de choisir un oreiller qui vous convient !

Tenez compte de la matière de fabrication

Votre coussin peut être fabriqué en laine, en mousse ou en plumes et duvet. Pour votre satisfaction, il va donc falloir tenir compte de la matière qui vous arrange. À cet effet, sachez que si vous optez pour la laine, vous aurez l’avantage d’utiliser un oreiller qui s’adapte à votre température. Si au contraire vous désirez un coussin qui épouse votre nuque et la maintient pour éviter toute douleur au niveau des cervicales, vous ferez mieux de choisir un oreiller en mousse. Enfin, avec un oreiller en plume et duvet, vous gagnerez en confort puisque ces types de coussin sont très souples.

Faites attention au niveau de fermeté de votre coussin

Lorsqu’on va acheter un oreiller, on taille plus d’importance à son épaisseur, à sa beauté qu’à son niveau de fermeté. Pire, plusieurs personnes se ruent vers les oreillers sans tenir compte de leur position de couchage. En réalité, on choisit son coussin en fonction de la position qu’on adopte lorsqu’on dort. Pour ceux qui dorment sur le dos par exemple, un oreiller ferme est plus conseillé. En effet, la fermeté du cousin offre un bon maintien de la tête et de la nuque. Pour les personnes qui dorment sur le côté, il est conseillé un oreiller à fermeté moyenne. Celui-ci favorise un bon maintien de la nuque et de la tête, mais procure une souplesse supplémentaire. Aux personnes qui dorment sur le ventre, il est conseillé un coussin moelleux. Le présent coussin permet d’avoir un soutien douillet. En taillant désormais du prix à la fermeté de votre coussin, vous gagnerez en confort et éviterez les désagréments comme le phénomène de cou cassé.

Testez l’oreiller avant de passer à son achat

C’est peut-être banal, mais essayer son oreiller avant de l’acheter est un geste qui sauve parfois. Il ne suffit pas en effet de plier l’oreiller, de le tâter hâtivement avec les mains ou encore de l’essayer debout en le plaçant sur l’épaule pour évaluer son confort. C’est pratiquement inutile puisque vous ne pourrez pas vraiment savoir s’il répond ou non à vos critères et vous ne pourrez pas choisir un bon oreiller. Le mieux, c’est de trouver un endroit où vous pouvez vous allonger pour le tester. Surtout, assurez-vous que le coussin maintienne correctement votre tête. Cela évitera les problèmes de confort lors de l’usage à domicile.

Source des images :
https://c.pxhere.com/photos/1f/4b/sleeping_bed_covers_pillows_arm_hand-892833.jpg!d

Pas de commentaire

Poster un commentaire