Tout savoir à propos de la calvitie

La calvitie chez les hommes est principalement due à l’alopécie androgénique héréditaire. Celle-ci touche 70 % des hommes et se déclare dans 20 % des cas à partir de 20-30 ans. Elle touche plus rarement chez les femmes. Dans tous les cas, elle est la source de nombreux complexes et il n’existe malheureusement pas de méthode miraculeuse pour empêcher la chute des cheveux. 

Quelle est l’origine principale de la calvitie ?

La principale cause de la chute des cheveux pouvant entraîner une calvitie, c’est l’alopécie androgénique héréditaire. Celle-ci fait considérablement baisser les hormones mâles et va entraîner une chute plus rapide des cheveux. Néanmoins, la chute des cheveux peut être due à d’autres causes : maladie, médicaments, mauvaise alimentation, shampoings, produits agressifs, chaleur du sèche-cheveux, choc émotionnel. Au début, la chevelure semble clairsemée à des endroits bien précis. Progressivement, ces zones se dégarnissent jusqu’à devenir complètement dépourvue de pilosité. C’est ce que l’on appelle la calvitie. Elle peut être de forme et d’intensité variable selon les cas. 

L’inefficacité de certains traitements

Lorsque l’alopécie est due à une carence ou aux effets d’un médicament, il sera facile de la traiter. Quand la chute des cheveux est due à un dérèglement hormonal en revanche, est plus difficile à traiter. Si certains traitements sont proposés pour limiter la chute des cheveux, ils ne peuvent pas en revanche la stopper complètement, car c’est un phénomène irréversible. En dernier recours, il faut avoir recours à la greffe de cheveux.

Comment une greffe de cheveux fonctionne-t-elle ? 

La greffe des cheveux fonctionne sur le principe de l’autogreffe. Cela permet d’éviter les rejets de la part du patient. Il existe deux techniques utilisées par les spécialistes de la chirurgie esthétique. D’abord, il y a celle qui consiste à prélever une bande de peau avec des follicules pileux sur une zone dense de la tête, et de la réimplanter sur une zone dégarnie. L’autre technique consiste à greffer follicule par follicule. Peu douloureuse, l’intervention ne nécessite qu’une anesthésie locale. L’opération n’est donc pas invasive et elle permet une reprise du travail très rapide. Elle ne nécessite pas d’hospitalisation ni d’arrêt de travail. 

Avantages et inconvénients d’une greffe de cheveux

L’avantage de recourir à la greffe de cheveux, c’est parce que le résultat est beaucoup plus naturel qu’avec une perruque ou un postiche artificiel (même réalisé avec de vrais cheveux). De plus, les résultats sont assez durables. Par contre, la ou les interventions représentent un certain investissement. Néanmoins, certains seront tentés de dépenser de l’argent dans l’une de ces lotions ou l’un de ces remèdes miracles qui ne marche pas, et perdront finalement plus d’argent que s’ils avaient opté pour une greffe de cheveux. 

No Comments

Post a Comment