Vendre son entreprise : les étapes à suivre pour la réussite de son projet

vendre son entreprise

Vendre son entreprise : les étapes à suivre pour la réussite de son projet

Diverses raisons poussent les fondateurs à vendre leur société. Si certains le font pour des raisons économiques, d’autres se séparent de leur structure pour changer d’activité ou pour aller en retraite. Dans tous les cas, la réussite d’un tel projet nécessite le respect de certaines étapes.

Trouver des réponses à quelques questions

Avant tout, il est important de préparer la vente de sa société. Durant cette étape, le cédant doit essayer de trouver réponse à quelques interrogations. Pour quelle raison la société est mise en vente ? Qu’est-ce qui est prévu après la vente de l’entreprise ? Quel est le moment idéal pour vendre le bien ? Avez-vous déjà trouvé un acheteur qui convient à votre profil ? Sur quel site l’annonce sera publiée ?

Faire des diagnostics

Plus rien ne peut vous faire changer d’avis, c’est décidé, vous voulez vendre votre entreprise. Et pour pouvoir négocier le prix de celle-ci au moment venu, certains diagnostics sont obligatoires. Il s’agit entre autres du diagnostic financier et comptable (examiner les dettes, les créances, les actifs, passifs, etc.), du diagnostic de l’activité (il concerne les clients, fournisseurs, concurrents, etc.), du diagnostic réglementaire et du diagnostic des moyens.

Une fois ces derniers réalisés, il faudra préparer un dossier de présentation. Dans le cas où l’entreprise a des points faibles, vous devez prendre du temps pour réfléchir sur les arguments avant la visite des acheteurs. Par ailleurs, si vous avez une entreprise à vendre et que vous n’avez pas le temps pour vous occuper des démarches administratives, vous pourrez faire appel à des entreprises spécialisées.

Estimer la valeur de sa société

Après avoir réalisé les diagnostics, il est nécessaire d’estimer la valeur de sa société. Pour cela, vous avez le choix entre 4 méthodes à savoir : la méthode économique, la méthode patrimoine, la méthode comparative et la méthode de rendement.

Trouver un preneur

La décision est prise, les diagnostics sont faits, le dossier de présentation est au complet, il faut maintenant trouver le bon preneur. Pour cela, vous pouvez diffuser l’annonce auprès de vos amis, employés, membres de la famille, les entreprises spécialisées dans le même secteur d’activité que vous, les fournisseurs, les banques, agences immobilières, etc. En dehors du réseau personnel, les plateformes spécialisées peuvent vous permettre de trouver rapidement un repreneur. Évidemment, ces solutions sont payantes, mais limitent les pertes de temps.

Signer l’acte de cession

Après la visite, il peut arriver que le repreneur négocie le prix de vente de la société. À vous de voir si son dernier tarif vous convient. Sinon, tournez-vous vers d’autres acheteurs. Dans le cas contraire, rédigez l’acte de cession et signez. Par ailleurs, tous les dirigeants d’une société qui souhaitent céder cette dernière doivent avoir l’accord de la mairie, du conjoint (dans le cas où le vendeur est marié) et informer les salariés des mois avant la signature de l’acte de cession. Sans cela, il n’y aura pas de vente de société.

Pas de commentaire

Poster un commentaire