Les trucs à faire pour espionner Snapchat

Depuis quelques années, Snapchat est au coeur de toutes les attentions des adolescents. Vos enfants utilisent sans doute cette application qui permet d’envoyer des messages ou des vidéos éphémères qui s’effacent comme ceux dans le film ou la série Mission Impossible. 

Des milliards de snaps sont envoyés tous les jours 

Le format et le concept ne cessent de plaire aux plus jeunes, il n’est donc pas surprenant de constater un tel engouement puisque ce sont 150 millions de personnes qui sont intéressées. Ce sont également 3 milliards de Snaps qui sont échangés tous les jours. Les parents inquiets des activités de leur progéniture sont invités à espionner Snapchat, mais vous ne pouvez pas avoir directement accès au compte. 

Luttez contre le harcèlement avec une surveillance accrue 

Lorsque le message a été lu ou la vidéo visionnée, le contenu est effacé. Vous pouvez toutefois surveiller légalement tous les agissements de vos enfants grâce à un logiciel espion que vous installez sur le Smartphone. Vous obtenez ensuite un panneau de contrôle afin de vérifier tous les messages envoyés au fil des derniers jours. Si votre enfant est victime de harcèlement, vous serez rapidement mis au courant et vous pourrez agir en conséquence. En effet, comme les messages ne sont pas conservés, l’application est malheureusement une cible privilégiée pour ces actes odieux au même titre que Facebook. 

Toutes les applications peuvent être espionnées 

En parallèle, vous pouvez bien sûr espionner Snapchat, mais également toutes les applications utilisées par vos enfants comme les SMS ou encore les réseaux sociaux. Avec les récentes actualités concernant les suicides dans les écoles et le harcèlement scolaire, il est préférable d’être vigilant et de surveiller vos enfants même vous leur accordez votre confiance. C’est la meilleure solution pour offrir un environnement sain et épanouissant à toute votre famille en étant à l'abri de ces situations dangereuses qui peuvent prendre un tournant dramatique. 

Pas de commentaire

Poster un commentaire