Isolation extérieure vs isolation intérieure

Isolation extérieure vs isolation intérieure

Une démarche économique et environnementale, le confort intérieur ainsi qu’une plus-value du bâti sont des arguments qui incitent beaucoup de Français à entreprendre des travaux d’isolation. Ils évitent ainsi de gaspiller l’énergie usitée pour la climatisation ou le chauffage. Le choix entre l’isolation thermique extérieure (ITE) et l’isolation intérieure d’un logement mérite en outre une sérieuse réflexion. Faisons le point sur les principes des deux méthodes, leurs avantages et leurs inconvénients.

Isolations intérieure et extérieure : comparaison et choix

En rénovation énergétique, l’isolation par l’intérieur semble être un classique. Les professionnels savent toutefois que les logements dits à basse consommation plébiscitent l’isolation par l’extérieur. Cette dernière représente la technique idéale pour protéger votre maison efficacement, de manière durable et économique.

Tenez compte de l’efficacité de chaque type d’isolation

Lorsque l’on traite la façade d’un logement, l’isolation extérieure constitue un seul pan. Contrairement à cela, l’isolation intérieure implique de rompre l’isolation à chaque fois qu’il y a un plancher ou un mur, augmentant ainsi le risque de créer des ponts thermiques. Les huisseries sont les seules zones sensibles avec l’ITE et il faudra alors y faire attention. Toutefois, dans le cas d’une maison qui possède plusieurs ouvertures et dont la jonction avec les combles est compliquée, isoler par l’intérieur peut parfois se révéler plus efficace.

Notez également que le prix peut varier dans certains cas. L’isolation par l’intérieur sera plus avantageuse à l’occasion d’un ravalement de façade. A contrario, les prix peuvent flamber s’il faut refaire une partie de la plomberie, de l’installation électrique ou de la maçonnerie. La nécessité d’éviter au maximum le gaspillage d’énergie avant même de songer à s’équiper d’appareils de chauffage hautement performants est par ailleurs importante, d’où l’intérêt d’une isolation de murs par l’extérieur afin de limiter ces pertes.

Travaux d'isolation intérieure

Comparaison entre l’isolation intérieure et l’isolation extérieure

Objectivement, une isolation extérieure offre une meilleure performance thermique comparée à une isolation intérieure. En effet, elle supprime la plupart des ponts thermiques comme les entrées d’air froid provenant de l’extérieur tout en accroissant la résistance thermique des murs intérieurs. Bien qu’elle soit plus coûteuse, elle protège les murs en évitant les fissures causées par les intempéries et les écarts importants de températures.

L’isolation intérieure pour sa part est facile à mettre en œuvre et affiche un coût modéré. Les plus bricoleurs pourront s’y atteler eux-mêmes, contrairement à la première option qui nécessite l’intervention de professionnels. Vous conviendrez que le risque de ne pas fermer correctement les ponts thermiques demeure. Bien qu’elle supprime entièrement l’effet de paroi froide, sa performance énergétique est également réduite.

Le point sur la meilleure option d’isolation thermique

L’isolation thermique est le moyen le plus indiqué pour économiser l’énergie et réduire les factures sur le long terme. Améliorer l’isolation d’un logement évitera les déperditions thermiques pour chauffer au mieux un intérieur.

Comprendre la méthode de l’isolation thermique des murs par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur est une méthode qui consiste en l’application de plusieurs couches d’isolants et d’enduits sur les murs extérieurs de votre logement. La couche isolante se décline en mousse résolique, laine minérale et polystyrène. Vous pourrez également proposer l’utilisation d’un treillis d’armature en fibre de verre, d’un enduit de parement ou d’un gobetis et d’un corps d’enduit. Quant à la méthode de fixation, elle dépend de l’emplacement et de l’aspect de la maison, des conditions météorologiques locales et de l’altitude. Le type de support des murs extérieurs ainsi que son état sont également déterminants pour choisir la meilleure option et la méthode de fixation.

Économisez jusqu’à 30 % d’énergie de chauffage avec l’ITE

Une ITE vous permettra de réaliser jusqu’à 30 % d’économie sur la facture de chauffage. Y a-t-il de plus belle surprise à la fin de la saison hivernale ? En outre, en plus d’économiser de l’énergie, le thermomètre affichera 2 °C de plus dans le logement, ce qui augmentera davantage le confort. Comment cela se fait-il ? Tout simplement parce qu’avec une ITE, les murs sont plus hermétiques et de fait davantage protégés du soleil ou des agressions du froid.

Par ailleurs, les ponts thermiques qui causent les pertes de chaleur et la sensation désagréable de paroi froide des murs seront supprimés. La chaleur demeurera à l’intérieur du logement en hiver et en été, la fraîcheur y restera. Les occupants réduiront par la même occasion leur impact carbone, puisqu’ils consommeront moins d’énergie à chauffer la maison et participeront grandement à la préservation de la planète.

Isolation thermique extérieure

Les raisons pour lesquelles l’isolation extérieure est conseillée

En plus de leurs nombreux atouts, les travaux d’isolation par l’extérieur sont partiellement financés par l’État. Ils permettent de recevoir jusqu’à 75 % du coût des travaux en subventions, prêts à taux bonifiés et prime. Alors, pourquoi s’en priver ?

Une isolation qui présente des atouts indéniables

L’isolation par l’extérieur d’un logement présente de bien meilleurs atouts en comparaison d’une isolation intérieure. Notez que dans le cas de cette dernière suivant les normes actuelles, vous perdrez 5 à 7 % de surface habitable. Si l’on prend l’exemple d’une maison de 100 mètres carrés, la perte représente environ la taille d’une salle de bain. A contrario, il n’en sera pas de même avec une ITE. Cette méthode est par ailleurs plus pratique puisqu’elle n’impactera pas la vie de famille qui ne sera pas contrainte de déplacer ses meubles ni de refaire les finitions électriques ou la décoration intérieure. Le chantier se concentrant dehors, elle occupera sereinement sa maison et ne sera quasiment pas dérangée.

Augmentez la valeur de votre patrimoine immobilier

Isoler les murs extérieurs contribue également à accroître la valeur de la propriété. Bien souvent dans le cas d’une vente d’un bien, les agents immobiliers mettent en avant l’isolation récente des murs, mais aussi les gains associés en termes de confort et d’économies d’énergie. Vous conviendrez qu’il s’agit d’un investissement sur le long terme qui sera indéniablement rentable dans le cadre d’un projet de revente. C’est également l’occasion d’améliorer l’apparence du logement en appliquant un enduit de façade à grains fins et taloché. En plus de lui donner un coup de jeune, cette opération sera une plus-value pour les acquéreurs potentiels qui auront l’assurance de ne pas devoir réaliser des travaux de façade pour les prochaines décennies.

Pas de commentaire

Poster un commentaire