Les trucs à faire pour choisir un sèche serviette

Aujourd'hui, ce marché a su évoluer avec le temps grâce à des modèles de plus en plus performants et un esthétisme design. Bien que sa fonction première est celle de sécher vos serviettes, cet élément s'est adapté à la modernisation. Les modèles s'intègrent parfaitement dans tous les styles de salles de  bains. On retrouve une large palette de couleurs, de matériaux, de formes le tout même pour un sèche serviette ultra plat.

Pratique et astucieux

Les salles de bains sont parfois petites, il faut donc s'adapter à ces espaces restreints et proposer des versions peu encombrantes, voire discrètes. Il existe des modèles ne dépassant pas les 16 millimètres, une épaisseur défiant toute concurrence. Le sèche-serviette a trois fonctions principales, celle de diffuser une chaleur douce et agréable, sécher les serviettes de bain en les débarrassant de l'humidité et enfin la mise à disposition de serviettes toujours à bonne température pour la sortie du bain, de la douche. Pour choisir un sèche serviette, il y a plusieurs critères à respecter. Plus la pièce est grande, plus le nombre de watts au m² devra être important. Pour une surface de 5 m², une puissance de 620 watts sera suffisante. Les appareils dont la puissance ne dépasse pas 500 watts ne servent qu'à chauffer les serviettes. Si cet appareil est utilisé en continu, il vaut mieux choisir un modèle peu énergivore.

Le design de ces appareils

La salle de bain est une pièce où l'on passe un certain temps. Il faut donc qu'elle soit agréable, confortable. L'esthétique d'un sèche serviette est un critère à prendre en compte si vous accordez une attention toute particulière à la décoration de cette pièce d'eau. Il existe différents modèles du plus design au plus simple, des formes et des matériaux disparates. Le prix est également un critère de choix, les appareils peuvent varier de 70 à plus de 2000 euros. Le tarif diffère en fonction de l'appareil, de son dispositif de chauffe, de ses options, de son design.

Pas de commentaire

Poster un commentaire