Les trucs à faire pour entretenir sa tondeuse autoportée

L’été est bel et bien là et il est alors agréable de profiter de son extérieur. Rien de tel que de prendre l’air en toute liberté, de manger ou de se détendre sur l’herbe voire de se jeter à l’eau puis de faire la crêpe allongé sur une fouta tunisienne ou encore une serviette de bain ultra tendance ; pour autant que le gazon soit agréable. Et, rien de tel que de passer la tondeuse pour qu’il le devienne. Bien entendu la qualité de la tonte dépend du bon état de la tondeuse autoportée. Alors pour s’en assurer, gros plan sur les astuces pour entretenir les éléments de la tondeuse à gazon pour assurer une qualité et une rapidité de tonte, mais aussi lui garantir une longévité accrue.  

Tondeuse auto-portée, les astuces à portée de mains pour l’entretien

Les préalables

Si après chaque utilisation, il est impératif de nettoyer sa tondeuse et de faire une bonne révision avant le remisage hivernal puis, au printemps pour la mise en service, il convient de s’assurer régulièrement que cet outil est en bon état de fonctionnement. À ce titre, bon nombre d’organes de la tondeuse sont à vérifier, et ce, après chaque utilisation. Autant de tâches à effectuer pour garantir un démarrage sans pépins et profiter d’une belle pelouse à tout moment.

Le matériel indispensable 

Qui dit entretien dit matériel. Il est donc important de disposer du matériel indispensable pour entretenir sa tondeuse auto-portée. Il faut donc se munir d’un nettoyeur haute pression pour le nettoyage en profondeur du carter de ramassage et de son panier notamment, d’une brosse métallique pour les endroits les plus sales, d’une burette à huile et du lubrifiant hydrofuge, de l’huile de tondeuse et d’un entonnoir, d’un jeu de clés à douille, de tournevis de clés à bougie et de limes plates. 

Ensuite, détail très important : il faut également rassembler les pièces de rechange et les tenir à proximité. Le cas échéant, il est toujours possible d’acheter des pièces pour tondeuse autoportée afin de pouvoir réparer sa tondeuse sans perdre de temps le Jour J. Et pour cause, cela permet d’être à tout moment prêt pour entretenir sa tondeuse et la remettre en état. Les pluies d’été sont nombreuses et surtout peu prévisibles. Et, tout bon jardinier sait qu’avec de l’eau et quelques rayons de soleil, l’herbe pousse plus vite. En parallèle, un touret à meuler, des chiffons, des gants, des lunettes de protection, mais aussi un lève tondeuse permettent de travailler en toute sécurité. Tout comme le fait de porter des vêtements adaptés. Mieux vaut dès lors éviter de l’entretenir torse nu et les gambettes à l’air ! 

Les gestes d’entretien

Le carter

À l’aide d’un lève tondeuse-autoporté, il est alors plus simple d’accéder au plateau de coupe et aux lames. Le carter, cœur de la tondeuse, est alors accessible. L’occasion de nettoyer cet organe de la tondeuse au jet d’eau, à la brosse, mais aussi de vérifier l’état des lames, de les remplacer et/ou de les affûter au besoin. En parallèle, il convient également de vérifier l’état des courroies d’entraînements, les poulies et autres galets. Les résidus doivent être délicatement retirés avant de réduire l’usure de ces pièces. Après séchage, c’est alors le moment de pulvériser à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur du carter un lubrifiant hydrofuge afin de réduire le phénomène de corrosion, mais aussi limiter les amas de brins d’herbe. L’occasion de pulvériser aussi les câbles, la tringlerie du guidon et le moteur.

Et parce qu’une personne avertie en vaut deux : l’astuce sécurité est de porter des gants à manchette pour protéger les mains, mais aussi les poignets qui vont côtoyer la lame de la tondeuse. Une astuce qui réduit le risque de coupure. 

Les pneus

Les roues de la tondeuse sont tout particulièrement soumises à l'encrassement. Les brins d'herbe, la poussière et autres résidus de tonte viennent alors se coller aux mécanismes de la roue ce qui finit par entraver la progression normale de la tondeuse. Rien de tel qu’un jet d’eau pour décoller les particules agglomérées après chaque utilisation, mais aussi de vérifier la pression des pneus. À l’image de ceux des véhicules, des pneus sous gonflés augmentent la consommation de carburant, mais aussi diminue l’efficacité de la tondeuse auto-portée.

Le moteur

Même s’il convient de se rapprocher d’un professionnel pour un entretien annuel du moteur, un minimum de tâches peuvent être effectuées soi-même. D’autant, qu’il suffit de se reporter aux manuels du constructeur pour connaître en détail les instructions d’entretien courant. L’idéal pour nettoyer le filtre à air, le remplacer au besoin. L’occasion également de vérifier l’état des bougies, les nettoyer à l’aide d’une brosse spécifique et les remplacer, mais aussi de vérifier le niveau d’huile moteur et de vidanger au besoin. Autant de gestes qui permettent au moteur de fonctionner correctement, de limiter la consommation de carburant, mais aussi de réduire les émissions de polluants atmosphériques.

Pas de commentaire

Poster un commentaire