Les trucs à faire pour entretenir ses chaussures

Il n’est pas rare que les chaussures soient à force de fouler de pavé, un peu sales voire abîmées. Inutile de les remiser pour autant au fond du placard. Et pour cause, il suffit d’un peu d’huile de coude, mais surtout, des bons produits d’entretien pour leur redonner toute leur splendeur. Gros plan sur les astuces pour leur assurer une plus grande longévité. 

Les gestes pour entretenir ses chaussures

Tout d’abord, pour les garder le plus longtemps dans leur état d’origine, mieux vaut les dépoussiérer systématiquement après chaque utilisation. Cela ne prend qu’une petite minute et facilite grandement l’opération d’entretien par la suite. Cela évite à la salissure, à la poussière de pénétrer les chaussures et surtout, de les abîmer. En parallèle, le premier réflexe après un achat consiste à imperméabiliser les chaussures en toile ou en nubuck tout particulièrement. Deux astuces qui permettent certes d’optimiser le travail de nettoyage et de cirage Avel mais surtout, de les garder le plus longtemps possible.

Les chaussures en cuir

Bottines, mocassins, derbies, escarpins, sandales ou encore ballerines en cuir, avant leur première utilisation il est important de les cirer. Et avant chaque opération d’entretien, l’idéal est de recouvrir les chaussures de talc et de le laisser une nuit durant pour absorber toute trace d’humidité. Ensuite, il faut enlever le talc en utilisant un coton imbibé de démaquillant. Ensuite, il est possible de procéder au cirage. Pour cela, mieux vaut opter pour un cirage Avel incolore ou de couleur similaire à base de cire d’abeille pour bien nourrir et préserver la qualité du cuir. Et, pour appliquer le cirage, idéalement il convient d’utiliser une brosse ronde en crin de cheval. Une fois que le cuir a absorbé le cirage, il est possible de lustrer les chaussures à l’aide d’une brosse longue de lustrage en crin de cheval. Cela permet de faire briller les souliers, mais aussi d’enlever l’excédent de cirage. Ne pas hésiter de les cirer aussi souvent que nécessaire.

Les chaussures en nubuck, en daim

Matières très souples et très salissantes, il est fortement conseillé d’imperméabiliser les chaussures avant usage et de renouveler l’opération régulièrement. Cela évitera d’avoir des traces d’humidité, mais aussi d’avoir les pieds trempés à la moindre pluie. Pour retirer le plus gros des tâches, il est possible d’utiliser une gomme blanche d’écolier ou employer une brosse en laiton en frottant doucement sur la tâche pour l’enlever. 

Les chaussures en toile

En cas de tâches, il suffit d’utiliser une eau tiède contenant du savon de Marseille. À l’aide d’une brosse à ongles non abrasive, il suffit de frotter la tâche avant de rincer à grande eau. Pour les faire sécher sans qu’elles ne se déforment, il faut mettre un chiffon propre à l’intérieur et les tenir éloignés d’une source de chaleur. L’idéal est de les faire sécher en plein air. Certains modèles peuvent également être lavés en machine. 

Les sneakers

Les sneakers sont de loin les chaussures qui se salissent le plus vite. Elles perdent vite de leur éclat. Alors pour préserver sa paire des plus tendance, exit la machine à laver qui peut endommager ses composants et provoquer des décollements. Exit également les sources de chaleur comme le radiateur, le soleil et le surtout le sèche-linge pour les faire sécher. Pour les nettoyer, mieux vaut mettre un peu de gel douche, de liquide vaisselle dans une bassine d’eau chaude. A l’aide d’une brosse à ongle souple voire d’une vieille brosse à dents, il suffit de l’imprégner de ce mélange avant de frotter les baskets. Si elles sont boueuses, le savon peut être remplacé par quelques gouttes de vinaigre blanc. Dans le cas d’une tâche d’herbe, un linge imprégné d’alcool à 70° est parfait.  Enfin, une fois propre, à l’aide d’une éponge non abrasive il suffit de rincer à l'eau claire. Pour retirer l’humidité, il suffit de sécher la surface avec un chiffon éponge. Là encore une vieille serviette à main ou encore un vieux gant de toilette fait l’affaire. Elles finiront ensuite de sécher à l’air libre. 

Pour finir, il est essentiel de faire des rotations avec ses chaussures et ce, pour des raisons d'hygiène mais aussi de longévité. Cela permet à la chaussure de respirer, cela évite que la transpiration des pieds ne s’attaque aux matériaux, provoque des craquelures et n'engendre des mauvaises odeurs. A l'image de nos intérieurs, il faut aérer et ventiler aussi les chaussures ! Et, pour leur redonner un aspect tendu et neuf tout en réduisant les plis, rien de tel que les embauchoirs pour leur redonner leur galbe d'origine.  

Pas de commentaire

Poster un commentaire