Comment réparer une moto avec des pièces d’occasion ?

réparer moto

Comment réparer une moto avec des pièces d’occasion ?

Les français doivent composer depuis des années avec un pouvoir d’achat en berne. Les habitudes consuméristes ont en outre beaucoup changé et la crise du Covid-19 a amplifié le phénomène : il est devenu important de réparer plutôt que de songer à remplacer l’objet. Est-ce aussi simple avec une moto ?

Moto abimée ou en panne : la réparer soi-même

Chaque jour, on peut s’apercevoir du succès des deux-roues. Il est vrai qu’une moto coûte moins cher en termes de carburant et nécessite moins de place pour se garer.

Mais un automobiliste qui ne fait pas attention en ouvrant sa portière ou un dérapage mal contrôlé et le conducteur de la moto se retrouve avec un véhicule endommagé. Il est heureusement possible de trouver des pièces pour une moto accidentée, voire même d’acheter une moto moins chère parce qu’elle a subi un accident. Les bricoleurs et fans de mécanique peuvent alors se faire plaisir sur des modèles qu’ils n’auraient pas eu les moyens de s’offrir en temps ordinaire.

Comme pour les voitures ou encore pour des appareils électroménagers, il existe des passionnés ou des professionnels qui mettent en ligne des tutoriels pour réparer soi-même une moto, dans le but de faire des économies. Ils sont en général sous format vidéo et accompagnés d’une voix audio pour pouvoir bien comprendre et suivre les différentes étapes à suivre.

Le DIY touche aussi la réparation de moto pour un coût maitrisé :

Plus besoin obligatoirement de demander un remorquage de la moto quand elle est abimée. Il est souvent possible, comme avec d’autres véhicules, de s’essayer à la réparation, soi-même. Quand on peut,en plus, acheter des pièces d’occasion, c’est encore mieux.

Le mot occasion peut faire peur, pourtant, c’est un moyen très sûr de réparer. En effet, les professionnels sont tenus de tester les pièces avant de les mettre en vente. Il est donc certain d’obtenir de la qualité pour un prix toujours inférieur à ce que l’on paierait par rapport au neuf. Mais de quelle remise parle-t-on par rapport aux pièces neuves ? Bien sûr, cela dépend de l’offre et de la demande en la matière, mais en général, l’économie est bien réelle puisqu’elle peut aller jusqu’à 40, voire 50% en moins.

Quelquefois, les pièces proviennent de motos neuves qui sont accidentées. Notamment dans le monde des deux-roues, il n’est pas rare de ne pas maitriser un modèle de moto puissante, surtout quand on est novice. La moto peut ne plus être en état de rouler. Pour autant, toutes les pièces qui la composent sortent de l’usine et peuvent donc être revendues, comme étant de l’occasion.

De plus, en fonction de certaines motos anciennes ou de collection, les pièces d’occasion sont quelquefois le seul moyen de trouver des éléments compatibles quand on a pour projet de réhabiliter un ancien modèle et d’avaler l’asphalte, quand elle sera en état de fonctionner.

Cela peut prendre du temps mais en tout cas, au niveau prix, en prenant des pièces d’occasion, cela permet d’allier le plaisir de la reconstruction et de la réparation à un coût maîtrisé.

Pas de commentaire

Poster un commentaire