Les trucs à faire pour défiscaliser dans l’immobilier neuf

Pourquoi investir dans l’immobilier neuf ? Les raisons sont nombreuses : décision d’un jeune couple, agrandissement de la famille, construction d’un patrimoine, investissement locatif, préparation de la retraite ou encore défiscalisation. Cette dernière permet d’allier investissement immobilier et réduction d’impôts. Mais comment faut-il s’y prendre ? Quelles sont les étapes indispensables à une défiscalisation réussie ?

Définir son budget

Établir son budget lorsque l’on souhaite investir dans l’immobilier neuf est très simple. En effet, il n’y a aucun frais de rénovation, d’isolation ou autre ravalement de façade à anticiper. Il suffit simplement de partir du prix d’acquisition du bien concerné et d’y ajouter les frais composés des droits d’enregistrement, de la rémunération du notaire et des frais bancaires. Ils sont généralement de l’ordre de 2 à 3%.

Trouver le programme immobilier qui convient

En dehors de choix strictement personnels liés à la géographie ou à l’esthétique, il est surtout primordial de vérifier l’éligibilité du programme à la loi de défiscalisation concernée. Pour exemple, afin que le programme soit éligible à la Loi Pinel, il doit se situer dans une ville dynamique dont la population s’accroît chaque année et respecter les normes énergétiques. Si le promoteur immobilier ne respecte pas ces deux conditions, les avantages fiscaux permis par le dispositif Pinel ne pourront être appliqués.

Evaluer la rentabilité de son investissement

Outre les avantages fiscaux, il faut également réfléchir à la rentabilité locative du bien immobilier. Se renseigner sur le prix du m2 locatif dans le quartier est essentiel afin d’établir un comparatif du marché locatif local. Vous pourrez ainsi garantir un loyer compétitif, fidéliser le locataire et éviter la vacance qui pourrait mettre en péril la rentabilité globale de l’investissement. Quant à la perspective de plus-value à la revente, elle est dépendante de l’évolution du quartier sur les vingt prochaines années et tributaire des autres investisseurs qui peuvent devenir des concurrents directs si de trop nombreux biens se retrouvent à la vente sur une même période. L’équilibre entre l’offre et la demande s’en trouvera alors fragilisé.
Défiscaliser en profitant des différents dispositifs mis en place par le gouvernement reste une démarche intéressante et lucrative à long terme. Il y a cependant des étapes à respecter et des vérifications à effectuer afin de n’avoir aucune mauvaise surprise.

Pas de commentaire

Poster un commentaire