Les trucs pour bien rédiger son cahier de charges

Chaque produit est conçu en vue de répondre à un besoin spécifique. Mais pour que le bien puisse satisfaire les attentes du client, ce dernier doit se conformer aux conditions d’utilisation. Mais encore faut-il qu’il en ait connaissance. Et c’est là tout l’intérêt d’un cahier de charges fonctionnel. Son rôle est de définir les besoins de l’utilisateur. Il explique à quel usage est destiné le produit. En outre, il précise les restrictions auxquelles celui-ci est soumis. Par conséquent, il importe de savoir comment bien rédiger son cahier de charges. Différentes étapes doivent permettre l’élaboration d’un tel document. 

Définissez un contexte et évaluez les besoins de vos utilisateurs

Réussir la rédaction d’un cahier de charges informatique passe nécessairement par un certain nombre de questionnements. Il faut procéder à un court descriptif de votre projet et créer un contexte. Vous devez poser une problématique pour chercher à apporter une solution à vos clients. Pour mieux préciser le problème, il est judicieux d’utiliser le principe du QQOQCP.

Qui ? Donne une information sur les destinataires du produit, c'est-à-dire les utilisateurs. Quoi ? Fait référence à un but ou un résultat attendu. Où ? Peut correspondre à un service de la société. Quand ? Est en relation avec la période. Pourquoi ? Constitue ce qui motive la création de l’application.

En outre, lors de la rédaction de votre cahier de charges, vous devrez prendre en compte les différentes contraintes qui se présentent à vous. Elles peuvent être d’ordre légal ou même logistique.

Précisez  vos objectifs

Une fois que le contexte est précisé, clarifiez vos buts. Vous devez communiquer sur les résultats que vous attendez. Et pour juger de la réussite ou non d’un projet, on dénombre différentes catégories d’objectifs.

Pour ce qui est des objectifs financiers, ils peuvent être appréciés grâce au volume de vente prévu ou au chiffres d’affaires estimé. Les visées commerciales sont évaluées au moyen des potentiels clients répertoriés, de la quantité d’e-mails reçus, du nombre de connexions durant la journée… 

Afin d’avoir une vue panoramique de toutes ces données, vous pouvez les lister dans un fichier Excel. Et vous compléterez ce dernier à mesure que le projet avance.

Définissez votre public cible

Votre application n’est pas forcément destinée à toutes les personnes qui utilisent le web. Par conséquent, vous devez circonscrire votre projet. Précisez à quels types d’utilisateurs s’adresse le produit. Enfin, listez les fonctionnalités et les limites du bien commercialisé.                                                                                 

Pas de commentaire

Poster un commentaire