Travailler en Australie en temps de covid, quelles opportunités ?

Travailler en Australie en temps de covid, quelles opportunités ?

Cet impopulaire virus mondial nommé covid-19, que tout le monde connaît malheureusement, chamboule nos déplacements depuis maintenant plus d’un an. Etant toujours présent, il nous amène à respecter les restrictions mises en place par nos gouvernements. Il existe fort heureusement des solutions pour voyager, qu’elles soient immédiates ou différées.

Est il toujours possible de se déplacer pour aller travailler Australie ? Quelles sont les actuelles marches à suivre pour réussir son projet tout en respectant les consignes covidales ? C’est parti pour quelques conseils, faisons le point sur l’actualité sanitaire et les possibilités de bien préparer son futur départ.

 

Quelles sont les restrictions actuelles en Australie ?

Il est pour l’instant interdit d’entrer sur le sol australien si vous n’en êtes pas résident, les frontières étant fermées jusqu’au 17 juin à minima : l’obtention du visa est possible sur dérogation, mais le délai sera beaucoup plus long qu’à la normale, il faudra donc vous armer de patience et savoir si vous remplissez les conditions qui sont très précises.
Vous l’aurez compris, en plus de la demande de visa, il vous faudra faire une demande spécifique d’exemption si vous y êtes éligible. Cette demande vous concerne :

– si l’entrée dans le pays est dans l’intérêt national,
– si l’emploi que vous voulez exercer se trouve dans un secteur critique (avoir des compétences au préalable),
– si vous êtes sponsorisé par un employeur pour travailler en Australie dans une occupation listée sur la Priority Migration Skilled Occupation List (PMSOL),
– si vous êtes étudiant dans vos deux dernières années d’étude universitaire de médecine, dentaire, infirmière ou profession de la santé avec une offre d’emploi dans le secteur médical en Australie,
– pour le décès ou la maladie grave d’un membre de votre famille proche,
– si vous faites partie du personnel militaire.

travailler en australie

Visa : comment ça marche ?

Si vous ne remplissez pas ces conditions, ce n’est pas grave, il vous reste toujours l’option d’organiser votre prochain voyage à l’avance, pour que tout soit prêt lors de la réouverture des frontières.

En temps normal, il est possible de partir travailler en Australie avec un Working Holiday Visa. Il s’agit d’un permis de voyager dans ce pays sur une durée de 12 mois. Vous pouvez avec ça travailler pour le même employeur pendant 6 mois maximum, et quitter le pays puis y revenir de manière illimitée pendant cette période d’un an.

L’Australie ne délivre actuellement plus de working visa, mais il est malgré tout possible d’en faire la demande dés maintenant. Celle ci est valable 12 mois.

Comment trouver du travail en Australie ?

Une fois votre visa obtenu et arrivé à bon port, et après avoir créé un CV « à l’australienne », vous devez maintenant vous renseigner sur le marché du travail en Australie grâce à des sites comme Gumtree, Seek ou Indeed.

Certains jobs sont très accessibles avec le WHV : le fruit picking, les travaux agricoles en général, la construction, la restauration… Il ne faudra pas avoir peur de commencer par des petits boulots au début, à moins de vous faire sponsoriser par une entreprise si vous avez déjà un domaine d’expertise (dans ce cas le visa n’est pas le même).

Pour le côté formalités, la première chose à faire sera de demander un permis de travail puis de créer un compte bancaire. Un numéro de téléphone australien est également indispensable.

Il va de soi qu’un bon niveau d’anglais est nécessaire, même s’il est toujours possible de prendre des cours les premières semaines. La meilleure solution reste avant tout de faire un effort d’immersion.

Voilà dans les grandes lignes ce que vous devez savoir avant le grand départ !

Pas de commentaire

Poster un commentaire