Les trucs à faire pour une extension de garage

En bois, avec un toit plat, en métal, en dur, en parpaing, vous avez le choix. Agrandir sa maison en construisant un garage est une excellente idée pour gagner de la place. Quelle procédure respecter pour cette extension, quel matériau choisir ? Autant de questions qu'il faut prendre en compte pour bien préparer cette extension de garage à toit plat.

Comment créer ce garage ?

Le maçon sera le professionnel qui pourra vous mettre en place cette extension de maison. Même si vous êtes bricoleur, l'intervention d'un artisan peut vous faciliter la tâche et vous assurez une construction dans les règles de l'art surtout si vous optez pour un garage avec un toit plat. Construire un garage supplémentaire permet de bénéficier d'une autre pièce bien pratique pour stocker des accessoires, une autre voiture, une moto, des vélos, le coffre du toit… Vous pourrez même dans ce nouvel espace installer un endroit bricolage avec un établi. Selon l'utilisation que vous ferez de ce garage, le type de porte pourra être battante, pliante, à enrouleur, à vous de décider ce qui vous convient le mieux.

Le garage existant est trop petit

Cette extension présente de nombreux avantages. Le principal atout sera d'offrir une protection à votre véhicule. En effet, laisser sa voiture dehors l'hiver n'est pas la solution idéale. De plus, le garage diminuera les risques de vol, de dégradations. Isolé, accolé, enterré, choisissez le garage dont vous avez besoin. Sachez également que vous pouvez opter pour différents matériaux. Le moins cher reste le bois ou le métal, moins de 2000 euros. Pour un garage en brique ou en parpaing ou en préfabriqué, comptez entre 5000 et 15000 euros pour une extension d'environ 20 m2. Pour mettre en place ce projet d'extension, un professionnel du bâtiment saura vous conseiller et vous aider à prendre la bonne décision.

Pas de commentaire

Poster un commentaire