Comment choisir un harnais de sécurité pour un chantier en hauteur ?

harnais sécurité

Comment choisir un harnais de sécurité pour un chantier en hauteur ?

Le choix d’un bon matériel se révèle indispensable lors du déroulement d’un chantier en hauteur. Pour cause, la plupart des accidents mortels sont liés aux chutes de hauteurs. Le harnais de sécurité est la première protection dont dispose un usager lorsqu’il doit quitter le sol. Il se décline en différents normes et design en fonction des besoins pour s’adapter aux opérations à effectuer. Pour peaufiner le choix de ce matériel, voici quelques astuces importantes à suivre.

 

Utiliser son harnais antichute pour des opérations en hauteur

La principale fonction d’un harnais antichute est de protéger son utilisateur d’une chute. C’est l’allié incontournable de tout technicien effectuant des travaux en hauteur tout en respectant les conditions de travail avec un harnais de sécurité.
Il en existe plusieurs types pour diverses utilisations :

 

Le harnais antichute simple

Il s’agit d’un harnais disposant de deux points d’ancrage dans une position ventrale et sternale. Il s’utilise pour retenir l’utilisateur lors d’une chute tout en le maintenant verticalement. Lorsqu’il s’agit du maintien du travail ou du travail en suspension, ce type de harnais est déconseillé. Par ailleurs, veillez à ce qu’il réponde aux normes EN 361.

 

Le harnais antichute et de maintien au travail

Muni de quatre points d’ancrage, ce harnais doit répondre aux normes EN 361 et EN 358. Deux points sont en position sternale et ventrale afin d’arrêter la chute. Les deux autres points de ce harnais de maintien en position latérale favorisent la connexion d’une longe pour le maintien de l’utilisateur. Le but étant de préserver son équilibre.

 

Le harnais antichute, de maintien au travail et de suspension

Ce harnais propose cinq points d’ancrage, dont trois points en position sternale et ventrale. Il permet à l’utilisateur de travailler avec les deux pieds dans le vide et les mains libres. Pour son utilisation, il doit répondre aux normes EN 361, EN 358 et EN 813.

Choisir en fonction du type d’utilisation

Le harnais est destiné à différents usages. Vous devrez donc déterminer vos besoins avant de vous lancer dans le choix de l’équipement.

 

Le système de retenue

Il est conseillé pour une opération ponctuelle moins dangereuse nécessitant un équipement de protection individuelle pour la sécurité de l’opérateur. Mais attention, il n’est pas conçu pour stopper une chute.

 

Maintien au poste de travail

Le système de maintien permet à l’utilisateur de travailler en appui ou en suspension dans l’optique de réaliser ses tâches à la main. Une fois installé dans sa zone de travail, l’individu est protégé contre une éventuelle chute ou une glissade.
Le système de maintien reste très pratique durant les manipulations verticales afin d’avoir les mains libres. Sa combinaison avec un système de chute se révèle nécessaire pour une meilleure protection.

 

Arrêter une chute

Pour stopper une chute ou profiter d’une suspension après une chute, le harnais stopchute (ou système d’arrêt de chute) est à privilégier. Pratique, il est composé d’un dispositif de préhension (tel un harnais antichute ou un point d’ancrage) et d’un équipement de liaison.
Pour anticiper un plan de sauvetage lors d’une éventuelle chute, il est préconisé de faire usage d’un système de chute sous surveillance d’une autre personne.

 

Le travail en suspension

Généralement utilisé dans des secteurs difficiles d’accès, dont les antennes, le système de suspension aide l’opérateur à rester suspendu au cours de la réalisation de ses travaux en hauteur.
Par ailleurs, la préparation et l’installation en amont s’avèrent cruciales, car un harnais mal serré ou encore un mousqueton défectueux présente de nombreux risques pour l’utilisateur.

No Comments

Post a Comment