Cuiseur à riz qui ne fonctionne plus : que faire ?

cuiseur à riz

Cuiseur à riz qui ne fonctionne plus : que faire ?

Après quelques années d’usage, un cuiseur à riz peut tout simplement arrêter de fonctionner. Vous souhaitez réparer le vôtre, mais vous ne savez pas si c’est encore possible ou non ? Lisez les paragraphes qui suivent pour vous guider.

 

Coupez l’alimentation électrique

Il est primordial de couper l’alimentation électrique d’un cuiseur à riz avant toute intervention visant à diagnostiquer son problème. Ce geste vous évite l’électrocution. Même si vous avez l’impression qu’aucun courant ne passe, ne prenez aucun risque.

 

Accédez à la partie intérieure de l’appareil

L’accès à la partie intérieure du cuiseur à riz demande d’enlever quelques éléments, dont le couvercle, le bol et le brûleur. Des pattes de fixation et des vis assurent généralement le maintien de la base de l’appareil. Retirez ces éléments sur le fond pour avoir accès à l’intérieur de cette base. Après avoir mis de côté tous ces éléments, il est plus facile d’avoir un aperçu de l’intérieur du dispositif.

 

Les éléments à tester

L’arrêt du fonctionnement d’un cuiseur à riz trouve ses origines sur différents points. Le problème ne se diagnostique pas d’un seul coup d’œil. Il faudra faire des tests pour savoir précisément ce qui s’est passé. Ce test concerne différents éléments à l’intérieur de l’appareil.

Testez l’élément chauffant. Identifiez où se trouve le câble chauffant et débranchez-le pour le tester. Pour ce faire, utilisez un multimètre. Si le test indique que cet élément est défectueux, il suffit de le remplacer pour résoudre le problème. S’il n’a aucun problème, passez au test de la résistance.

Le test de la résistance se fait aussi à l’aide d’un multimètre à travers les sondes. Le compteur devrait indiquer 20 ohms si cette composante fonctionne correctement. Dans le cas contraire, il faudra également envisager son remplacement. Assurez-vous de la compatibilité d’une nouvelle résistance avec votre modèle et sa marque avant d’investir dans son achat.

 

Vérifiez l’état des contacts

Si la résistance tout comme le câble chauffant sont en bon état, passez à la vérification d’autres éléments. Vérifiez le commutateur au niveau de ses contacts avec l’appareil. Lorsque le cuiseur à riz prend de l’âge, ces contacts peuvent ne plus se retrouver en bon état. Des salissures s’y collent parfois et la corrosion les empêche souvent de bien fonctionner. Ces éléments se brûlent aussi dans certaines situations.

En cas de brûlure ou de présence de corrosion, il est nécessaire de les remplacer pour que votre appareil reprenne son cours de fonctionnement normal. S’il y a seulement des dépôts de salissures, vous n’avez qu’à les enlever en procédant à un petit nettoyage.

Il est également possible que les contacts s’écartent de l’interrupteur si bien que rien ne se passe lorsque vous essayez d’allumer l’appareil. Dans ce cas, il faut les rapprocher de l’interrupteur en les serrant à l’aide d’un tournevis.

 

Actions selon le résultat du diagnostic

Si c’est la défectuosité de l’un des éléments qui composent le cuiseur à riz qui l’empêche de fonctionner correctement, il suffit de le remplacer. N’oubliez pas de vérifier la compatibilité des pièces de remplacement avec le modèle de votre appareil pour éviter les mauvaises surprises.

Si ce sont des salissures qui empêchent le contact avec l’interrupteur ou un écartement, un petit entretien, incluant nettoyage et serrage, s’impose pour résoudre le problème.

Remettez le tout en place après avoir remplacé les pièces défectueuses ou entretenu l’appareil. Avant de refermer la base, vérifiez que tout a été remis en place et que la liaison avec le cordon n’est pas mal positionnée. Essayez ensuite de faire fonctionner le cuiseur pour voir si le problème a été résolu.

Si après toutes ces étapes rien ne change, vous devriez envisager d’acheter un nouvel appareil. Dans ce cas, trouvez votre nouveau cuiseur à riz dans cet article.

Pas de commentaire

Poster un commentaire