Les trucs à faire pour connaître les avantages du statut SASU

La création d’une entreprise peut être plus compliquée que prévu. Plusieurs statuts juridiques peuvent être utilisés pour la création d’une entreprise et chacun à des spécificités qui lui sont propres. La Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle est la forme d’entreprise la plus utilisée par les entrepreneurs. Pourquoi recourir à la SASU pour la création de votre entreprise ? Découvrez dans cet article les avantages du statut SASU. 

Qu’est-ce qu’une SASU ?

La SASU est une forme d’entreprise par actions simplifiées unipersonnelle qui peut être crée par un associé unique. En effet, une SASU est une société d’Actions Simplifiées qui varie en fonction du nombre d’associés. L’avantage des SASU, c’est la flexibilité de son fonctionnement. Elle peut devenir unipersonnelle sans pour autant que ses statuts juridiques ne changent. Depuis 2009, créer une SASU permet à l’entrepreneur de ne pas être obligé d’avoir un capital minimal et de le déclarer aux commissaires des comptes. Pour en savoir plus sur le statut SASU, il primordial de consulter la loi de modernisation de l’économie. Cette loi a permis de faciliter le recourt à la société d’actions simplifiées unipersonnelles. La SASU est depuis lors, la forme d’entreprise la plus utilisée par les investisseurs. 

Les avantages de la SASU

La création d’une entreprise avec le statut SASU permet à l’entrepreneur d’avoir des responsabilités limitées pour les apports. La SASU évolue en fonction du nombre d’associés, des changements de statuts de la société. Grâce à la souplesse de son fonctionnement, une SASU est idéale pour gérer facilement la comptabilité et avoir une organisation administrative simple.  L’avantage d’une SASU c’est que les dividendes issus des activités commerciales de la société ne sont pas soumis aux charges sociales. 

Opter pour une SASU dans la création d’une société donne à l’entrepreneur la possibilité de séparer son patrimoine personnel du budget destiné au fonctionnement de la société. En cas de faillite, l’investisseur ne se retrouve pas ruiner dans la mesure où les problèmes financiers de la SASU n’impactent pas sur le patrimoine matériel et financier de l’entrepreneur. Avec une SASU, le capital de la société peut être constitué de biens immobiliers, d’argent, de mobiliers et autres biens ayant une valeur financière.   

Pas de commentaire

Poster un commentaire