Les trucs à faire pour se lancer dans l’aventure du canoë

A l’heure où les sports extrêmes ont la cote dans l’Hexagone, de nouvelles disciplines voient le jour très fréquemment. Souvent considéré comme un sport dangereux et difficile à pratiquer, le canoë s’est complétement démocratisé ces dernières années. Il n’y a qu’à voir le nombre de pratiquants chaque année pour comprendre que le phénomène touche un nombre grandissant d’amateurs. Focus sur une mode qui ne semble pas s’essouffler en 2019.

Des sensations fortes seul ou en groupe

La première qualité décrite par tous les pratiquants du canoë est la génération de sensations fortes. Si le parcours en lui-même avec ses différents obstacles et difficultés est déjà un premier écueil, se frayer un chemin dans des conditions délicates ne fait que remonter la dose d’adrénaline pour tous les participants. Désormais accessible à tous les débutants, cette discipline doit être réalisée avec des professionnels et avec des conditions de sécurité maximales. Enfin, les lieux pour pratiquer ce sport sont multiples mais on vous conseillera néanmoins des spots mêlant nature sauvage et parcours relevé pour profiter un maximum du canoë.

Opter pour les gorges de l’Ardèche

Si un lieu semble se dégager pour pratiquer le canoë, c’est vraiment l’Ardèche qui l’emporte. En effet, avec des dizaines de spot mêlant paysage incroyable et sensations fortes, cette région française a conquis les amateurs de la discipline. Accessibles pour une vingtaine d’euros par personne, ces journées en canoë vers le pont Vallon notamment sont l’activité à faire si vous êtes dans le coin pendant vos prochaines vacances. Cependant, la sécurité et les certifications doivent guider votre choix de prestataire. Enfin, gardez en tête que le canoë est un sport extrême, ce qui sous entend de rester calme durant votre parcours et de ne pas céder à l’euphorie ou la pression. Juste de profiter du paysage avec une bonne dose d’adrénaline. Sacré programme…

Pas de commentaire

Poster un commentaire