La rhinoplastie, les trucs à faire pour aller à Genève

Le nez placé au centre du visage est exposé à notre regard comme à celui des autres. Des anomalies de forme ou de position sont à l'origine de défauts esthétiques. La rhinoplastie à Genève est l'intervention qui permet d'améliorer l'aspect du nez. Elle peut en effet corriger certains défauts comme la présence d'une bosse, d'une déviation, une pointe trop basse, trop haute, trop volumineuse..

L'intervention en elle-même

La rhinoplastie s'effectue sous anesthésie générale. Dans des rares cas, le remodelage du nez exige que l'on ajoute du cartilage provenant d'une autre structure anatomique (derrière l'oreille ou au niveau d'une côte). En fin d'intervention, le nez est recouvert d'un pansement et des mèches sont insérées dans les narines. Elle peut durer entre deux et quatre heures suivant les cas. Durant les premiers jours, il est nécessaire de respirer par la bouche. Un gonflement de la zone opérée apparaît, afin de l'atténuer, il est conseillé de dormir la tête surélevée. Au bout de trois mois, tout gonflement s'estompe complètement. Il faut attendre une année avant le résultat définitif pour avoir un nez avec une forme harmonieuse.

La chirurgie plastique à Genève

De plus en plus de personnes succombent à la chirurgie esthétique. Des parents sont même prêts à offrir des implants mammaires à leur fille pour leurs 18 ans. Tout acte chirurgical peut entraîner des complications. Un élément fondamental, optez pour une clinique renommée et faites appel à de vrais chirurgiens pour ne pas se retrouver défiguré. Avec la rhinoplastie, le but est d'obtenir un nez d'aspect naturel s'harmonisant parfaitement avec les autres traits du visage. L'intervention est pratiquée aussi bien sur des hommes que sur des femmes et peut être effectuée dès la fin de la croissance. Elle peut être prise en charge par la sécurité sociale sous certaines conditions. Le coût moyen oscille entre 2500 et 4500 euros, cela dépend du geste, du type d'intervention, du chirurgien.

Pas de commentaire

Poster un commentaire