Bien choisir son monte-escalier : 3 critères essentiels

Bien choisir son monte-escalier : 3 critères essentiels

À partir d’un certain âge, utiliser les escaliers de sa maison devient un véritable défi avec de grands obstacles. Mais heureusement, vous disposez aujourd’hui d’une solution simple et efficace : le monte-escalier. C’est un équipement automatisé qui permet aux personnes âgées d’accéder plus facilement à l’étage. Si vous rencontrez aussi des problèmes de mobilité, vous pouvez vous procurer un modèle en suivant les critères que nous vous donnons ici.

Vérifier les différents types de monte-escaliers

Au moment de vous procurer un monte-escalier pour votre résidence, vous trouverez de nombreux modèles sur le marché. Pour ne pas regretter votre choix, vous devez donc prendre votre temps pour considérer toutes les offres et acheter l’appareil qui convient le mieux à vos besoins. Et pour éviter tout risque, fiez-vous simplement au monte-escalier de la marque Stannah. Avec un savoir-faire reconnu et une expérience de plus de 150 ans, elle demeure votre meilleure alliée pour trouver un équipement sur-mesure. D’ailleurs, les clients de Stannah ne tarissent pas d’éloges sur la marque. Vous pouvez lire l’avis complet sur cette page. Ensuite, pour votre achat, vous pouvez essayer les modèles ci-après :

  • Le diable monte-escalier : vous pouvez choisir un modèle pour fauteuil roulant, avec un siège propre ou un siège détachable ;
  • La chaise élévatrice : elle dispose d’un rail qui se fixe au plafond et offre différents niveaux de mobilité ;
  • Le monte-escalier électrique : il fonctionne à l’aide d’une commande et se distingue par sa maniabilité (il peut être droit ou tournant) ;
  • Le monte-escalier pour fauteuils roulants : encore appelé élévateur, il convient aux personnes utilisant des fauteuils roulants. Il supporte jusqu’à 250 kg de poids ;
  • Le mini-ascenseur : c’est un ascenseur de taille réduite qui permet de monter à l’étage plus facilement.

Tenir compte de la sécurité et du confort

Pour acheter un monte-escalier qui vous convient, vous devez aussi considérer le niveau de sécurité garanti et le confort. Dans le premier cas, l’équipement doit avant tout respecter toutes les normes requises en matière de sécurité. Ceci évitera les accidents et les chutes durant l’ascension. Pour une sécurité optimale, le monte-escalier doit posséder un siège solide et équilibré. De même, il doit disposer de détecteurs d’obstacles (obligatoires) pour arrêter automatiquement l’appareil lorsqu’un objet se trouve sur le trajet. Vérifiez également la présence d’une ceinture de sécurité, un système de verrouillage et un système d’arrêt en cas de fonctionnement anormal.

Pour ce qui concerne le confort, privilégiez un modèle qui vous propose un siège assez spacieux. En fonction de votre budget, vous pourrez même opter pour un siège pivotant. Et puisque le monte-escalier sera utilisé par une personne avec des difficultés de mobilité, vous ne devez pas négliger ce critère.

Vérifier la garantie et le prix

Pour profiter plus longtemps de votre monte-escalier, la garantie demeure un facteur clé. L’idéal reste de privilégier une garantie d’environ 10 ans. De même, elle devra prendre en compte l’entretien, l’évaluation et la maintenance du dispositif au moins une fois par an. Ainsi, la moindre panne pourra être détectée tôt, ce qui permet d’éviter d’autres désagréments.

Pour le prix, retenez que le coût de votre monte-escalier dépendra en grande partie de la marque, du modèle, du type d’escalier et des travaux d’installation nécessaires. Mais, de manière générale, vous pouvez prévoir entre 3000 € et 9000 € pour un équipement classique. Les plus sophistiqués pourraient se vendre à près de 15 000 €. Ils incluent toutefois d’autres fonctionnalités qui ne manqueront pas de vous plaire.

Pas de commentaire

Poster un commentaire