Les trucs à faire pour cultiver un potager en terrain argileux

Communs en France, les sols argileux satisfont la grande majorité des plantes lorsqu’ils sont correctement préparés. 

De nature lourde et compacte, les terres argileuses ont l’avantage d’être très fertiles, mais laissent difficilement passer l’eau. Ces particularités viennent de leur composition faite d’une grande quantité de minuscules minéraux de roche. Pour cultiver ce type de sol dans des conditions optimales, il est donc indispensable de prendre quelques actions spécifiques. Voici les trucs à faire pour cultiver un potager en terrain argileux.

Préparer correctement son sol

Les sols argileux tendent à perdre rapidement leurs nutriments lorsqu’ils sont travaillés trop profondément. Il est notamment déconseillé de les bêcher, car la déstructuration de la terre retournée tend à accélérer la décomposition des matières organiques. Pour préparer votre sol, optez pour l’utilisation d’une dent de cultivateur. Cet équipement agricole permet d’apprêter plus finement la terre en provoquant un fendillement de surface et en détruisant les mottes. 

Apportez des matières organiques et des engrais verts

L’apport de matières organiques sur un sol argileux va contribuer à son oxygénation et à son enrichissement nutritionnelle grâce à l’activité des vers de terre et des micro-organismes. Cette action peut être décuplée en semant des plantes aux racines puissantes comme le seigle ou le trèfle blanc qui vont agir comme des engrais verts. 

Paillez votre terre

Le paillage d’un épais tapis permet de protéger les sols argileux d’un dessèchement trop rapide et d’un tassement sous l’action des gouttes d’eau. Cela évite de voir apparaître des fissures et d’augmenter leur densité. La décomposition du paillage organique va en outre contribuer à enrichir le sol. 

Choisissez des semences appropriées

Les sols argileux constituent un substrat parfait pour les légumes qui nécessitent un ancrage fort comme les artichauts ou les choux-fleurs mais également pour les cultures à racines superficielles comme les laitues, les tomates ou les poivrons. 

Pour déguster l’été prochain de succulents légumes de votre potager, il ne vous reste désormais plus qu’à dégager un peu de temps sur vos loisirs pour lancer votre plantation dans les règles de l’art.

Pas de commentaire

Poster un commentaire