extension maison

Comment ajouter une extension à sa maison ?

Les propriétaires éprouvent parfois l’envie d’agrandir leur maison. Pour ce faire, l’extension est souvent l’option privilégiée. Idéale pour ajouter une ou plusieurs pièces, elle permet de redéfinir votre espace tout en gagnant en confort. Une extension de maison, qui se situe à mi-chemin entre la rénovation et la construction, est plus complexe à réaliser qu’il n’y paraît. Budget, organisation, mise en oeuvre… Il est facile de faire une erreur rapidement.

Les démarches à effectuer pour une extension de maison

Pour pouvoir lancer les travaux et commencer la mise en place de votre extension, il faut respecter quelques démarches légales comme s’informer auprès de la mairie de votre commune sur le Plan Local d’Urbanisme appliqué ou demander votre permis de construire ou votre déclaration de travaux notamment. Attention, pour les habitations situées dans des zones classées ou protégées, votre projet doit être validé par un Architecte des Bâtiments de France. De plus, dans le cas où votre projet comprend une extension d’une surface de plus de  150 m², vous devrez faire appel à un architecte.

Une fois ces démarches administratives pour votre projet d’extension validée, l’aménagement peut débuter. Dans un premier temps, faites vos plans et déterminez l’ensemble des matériaux que vous utiliserez. Sachez qu’ils existent des solutions d’aménagement clés en main ou en kit comme une maison modulaire de Chaletdejardin.fr par exemple.  Ensuite, vous pourrez démarrer les travaux une fois votre projet prêt de A à Z :

  • Délimiter la surface du terrain sur laquelle se trouvera l’extension ;
  • Démarrer les travaux pour terrasser votre terrain si besoin ;
  • Réaliser les fondations (avec du ciment, du parpaing, etc.) ;
  • Dresser les murs ;
  • Raccorder l’eau et l’électricité ;
  • Mettre en place la toiture, les portes et fenêtres ;
  • Terminez votre installation avec les appareillages électriques (interrupteurs, prises de courant, etc.) de votre choix.

Idée d’extension : créer un studio indépendant

Vous disposez d’un jardin et ne savez pas comment optimiser votre espace extérieur. Pourquoi ne pas aménager une unité supplémentaire sans toucher à votre habitation principale ? Un studio de jardin comporte en général une pièce de vie, une salle de bain et parfois un espace nuit. En ajoutant un studio indépendant chez vous, vous pourrez aisément accueillir vos amis ou votre famille tout en conservant chacun votre intimité, héberger un parent qui ne peut plus rester seul ou encore faire de la location saisonnière par exemple.

La construction d’un studio séparé de votre maison principale peut être l’occasion de vous faire plaisir et de laisser parler vos envies. Vous pouvez penser votre logement comme vous le souhaitez, utilisez les matériaux et meubles de votre choix. Voici quelques idées que vous pouvez appliquer facilement chez vous : installer un coin tranquille à l’ombre, construire votre studio vers des arbres et mettre en place un coin détente avec des poufs et hamacs à volonté pour du calme et de la sérénité assurés, créer une terrasse en bois avec des poufs poire colorés pour des moments de convivialité et chaleureux… L’avantage de créer un nouvelle espace chez vous, c’est que vous êtes complètement libres de pouvoir réaliser un espace qui vous ressemble.

Les erreurs à éviter pour une extension de maison réussie

Il est courant de vouloir réaliser ce type de projet sans s’entourer d’un architecte. Toutefois, avant de vous lancer dans de tels travaux d’extension, voici les quelques erreurs à éviter :

  • Minimiser votre budget (en fonction de l’ampleur du projet ou du type de pièce à ajouter, le projet peut être beaucoup plus cher que prévu) ;
  • Oublier certaines dépenses inévitables (comme les frais de réseaux, les difficultés d’accès, les modifications de façade, etc.) ;
  • Marquer une différence entre l’existant et l’extension (pour une harmonie parfaite, il doit y avoir une continuité entre vos bâtiments, quelle soit par le sol, les murs, etc.) ;
  • Choisir des professionnels au hasard (pour maîtriser votre budget et les travaux, il faut demander des devis les plus détaillés possibles) ;
  • Ne pas réaliser d’étude de faisabilité au préalable ;
  • Penser à court terme (un projet d’extension doit être pensé et valorisé sur le long terme).
Pas de commentaire

Poster un commentaire