Le MuSig, une nouvelle algorithme pour Bitcoin

Le contrôle de la propriété et des transferts de jetons est effectué via l’algorithme de signature ECDSA. Le groupe Bolcksetream avait annoncé la possibilité de changer cette technologie par un schéma multisignature, MuSig. Blockstream œuvre depuis lors, pour la traduction de cette idée en code utilisable. Le groupe a finalement réussi à transformer ce document théorique en un algorithme, une nouvelle annoncée hier par la société.

Des transactions multisignature

MuSig est un schéma à multiple signatures qui repose sur les signatures schnorr, dont l’objectif est de consolider la confidentialité des opérations de Bitcoin et d’améliorer les performances de sa blockchain. Bitcoin emploie ces signatures schnorr depuis longtemps, la réforme apportée permettrait toutefois de rendre plus efficace le mode de stockage et de décharger la bande passante du réseau de la monnaie cryptographique d’environ 25 %.

La transaction classique entre particuliers fonctionnait sur la base d’une seule signature. Le recours à un système de transactions multisignature permet par conséquent de renforcer la sécurité. D’un autre côté, les signatures schnorr permettent de garantir l’anonymat des signatures employées, puisqu’elles sont groupées sur une seule, celles qui sont utilisées à l’origine ne seront pas identifiables. Pour en savoir plus sur le bitcoin, vous pouvez vous informer sur l’actualité du réseau de paiement.

Un code source accessible au public

L’entreprise leader des technologies Bitcoin a incité la communauté de la monnaie cryptographique à tester le fonctionnement de cette nouvelle fonctionnalité, en vue d’identifier d’éventuels bugs. Par ailleurs, Blockstream a également fait savoir que les schémas de signature publiés avant la présentation de cette version de MuSig ne sont pas totalement sécurisés.

Le code est donc à la disponibilité du public, ce qui devrait aiguiser la curiosité des développeurs, qui sont d’ailleurs les plus en mesure pour déceler les failles. Il s’agit d’une nouvelle importante puisque la communauté Bitcoin n’envisageait pas de sitôt un accès du code au public. Vu que le test est lancé, espérons que le MuSig sera bientôt incorporé dans Bitcoin.

Pas de commentaire

Poster un commentaire