Plaques d’immatriculation cassées, comment les changer aux meilleurs prix ?

Plaque immatriculation

Plaques d’immatriculation cassées, comment les changer aux meilleurs prix ?

Votre plaque d’immatriculation a été endommagée ? Il convient de la remplacer dans les plus brefs délais. En effet, pour circuler sur la voie publique, le Code de la route indique clairement que l’automobiliste doit appliquer une plaque d’immatriculation claire et lisible sur son véhicule.
Voici toutes les informations nécessaires pour vous procurer des plaques d’immatriculation au meilleur prix. Vous trouverez également toutes les informations nécessaires pour les remplacer si un choc les a rendues illisibles.

Des plaques d’immatriculation identifiables : un impératif légal

Pour être conformes à la loi, les véhicules motorisés doivent être munis d’une plaque d’immatriculation.
Mais attention, il faut que ces plaques soient en parfait état. Le Code de la route précise en effet clairement que les plaques d’immatriculation doivent être parfaitement lisibles, et permettre aisément l’identification du véhicule.
Suite à un choc, ou si les plaques sont abîmées, il convient donc de commander au plus vite de nouvelles plaques d’immatriculation. Il est très simple de se procurer des plaques pas chères.
En vertu de l’arrêté du 9 février 2009, pour être conformes à la législation, les plaques doivent comporter les caractéristiques suivantes :
Les caractères de la plaque doivent être noirs sur fond blanc rétroréfléchissant.

Le côté gauche de la plaque comprend obligatoirement une bande bleue (« eurobande ») intégrant la lettre F et le drapeau européen. L’eurobande doit également apparaître Sur le côté droit de la plaque doit apparaître un code départemental (qui ne correspond pas nécessairement au département d’habitation de l’automobiliste) et le symbole de la région sur fond bleu également.
Les automobilistes qui n’ont pas apposé une plaque correspondant à ces caractéristiques sont passibles d’amendes.
Bon à savoir : posséder une plaque d’immatriculation illisible est également passible de sanctions : le propriétaire d’une plaque d’immatriculation abimée ou sale risque une amende de quatrième classe, soit 135€.
Dans certains cas, cette sanction peut s’accompagner le cas échéant de l’immobilisation du véhicule.

Quand dois-je changer ma plaque d’immatriculation ?

Depuis 2009 et la mise en place du SIV (Système d’immatriculation des véhicules), si le propriétaire du véhicule déménage et change de département, il n’a plus l’obligation de modifier sa plaque.

En revanche, si vous achetez un véhicule d’occasion, il vous faudra effectuer les démarches pour obtenir une nouvelle carte grise. En effet, le numéro d’immatriculation qui figure sur votre plaque correspond à celui de votre certificat d’immatriculation. Vous devrez donc effectuer les démarches pour obtenir une nouvelle plaque d’immatriculation en cas de changement de numéro d’immatriculation sur votre nouvelle carte grise.

Par ailleurs, en cas d’usurpation d’identité il est possible de changer de plaque d’immatriculation.
Pour commander une nouvelle carte grise, vous pouvez passer par une société comme Cartegrise.com. Les plaques réalisées par l’intermédiaire de cet organisme sont les moins chères du marché. Homologuées par l’UTAC, elles correspondent à toutes les normes en vigueur.

Vous recherchez de plaques pas chères ? Les plaques réalisées par Cartegrise.com sont les plus accessibles du web !

Pas de commentaire

Poster un commentaire