Les trucs à faire pour faire pousser vos aromates

Ciel bleu, soleil au beau fixe ou presque, une chose est sûre c’est bientôt l’été. Ah l’été, la saison idéale pour changer de look mais aussi et surtout, pour s’essayer aux arts culinaires. Et entre les barbecues et les planchas, les envies ne manquent pas. Si les recettes aux légumes sont aussi de saison, rien de tel que de relever tous vos petits plats avec des plantes aromatiques. Persil, basilic, ciboulette, thym ou encore romarin par exemple, rien de plus agréable que de savourer les mets avec vos propres aromates. Que vous ayez un extérieur ou pas, faites-leur de la place toute l’année. Pour cela, suivez quelques conseils pour profiter pleinement de vos cultures et émoustiller les papilles de tous.

Plantes aromatiques, les astuces de base du jardinier

Si la première des choses est de faire votre choix parmi les plantes aromatiques des pépinières en ligne, vous devez ensuite leur trouver l’endroit parfait. Les plantes aromatiques aiment la lumière. Rien de tel que de les placer dans un espace ensoleillé ou à proximité immédiate d’une fenêtre. Dépendamment de votre région de résidence, pensez à les rentrer si l’hiver est trop froid. Côté arrosage, inutile de les noyer. Arrosez-les chaque jour en été et tous les 2 ou 3 jours pendant la période hivernale et uniquement si la terre est sèche. Prenez note que certaines plantes aromatiques demandent moins d’eau que d’autres à l’image du laurier sauce, de l’origan, de la sarriette, du romarin, du thym et de la sauge. Pensez donc à lire les recommandations de la pépinière en ligne pour l’arrosage. Comme une bonne partie des plantes, vous devrez aussi les tailler au printemps et les débarrasser des branches inutiles. Pour cela, pincez la plante à au moins 5/6 feuilles en partant du bas de la tige. Pour certains aromates qui deviennent des arbustes, attendez la floraison pour raccourcir les tiges, c’est le cas notamment du thym, du romarin. 

Plantes aromatiques, les astuces pour une culture en intérieur

Toutes les plantes aromatiques ne peuvent être cultivées en intérieur. Mais fort heureusement, certaines sont cultivables en pot. C’est le cas de l’aneth, du basilic, de la ciboulette, de la coriandre, de l’estragon, de la menthe, du persil, de la sauge, de la sarriette entre autres. Pour cela, optez pour un terreau de qualité que vous mélangerez avec de la terre basique. Au fond du pot, disposez une couche drainante – billes d’argile, cailloux notamment – avant de remplir de terre. Ensuite, mettez votre pied de plante aromatique et recouvrez d’une dernière couche de terre. 

Plantes aromatiques, les astuces pour une culture en extérieur

Vous pouvez cultiver vos aromatiques en partant de la graine ou à partir de jeunes plants. Si vous optez pour les semis, suivez le calendrier lunaire. De février à mai, semez en pleine terre la ciboulette ; de mars à septembre semez le cerfeuil, la coriandre, le persil ; d’avril à juin semez l’aneth, la mélisse ; partir du mois de mai semez l’origan. La majorité des plantes aromatiques sont dites « annuelles », c’est-à-dire qu’il vous faudra tout recommencer chaque année. D’autres, comme la sauge, la menthe, le romarin, le thym, le laurier sont dits « persistants », elles se conservent d’une année sur l’autre.

Pas de commentaire

Poster un commentaire