Les trucs à faire pour l’achat et l’installation d’un chauffe-eau

L’achat d’un chauffe-eau doit tenir compte des besoins du propriétaire. Chaque ménage a des exigences spécifiques, il est donc important de vérifier les caractéristiques de son chauffe-eau avant de procéder à l’achat. Le prix de l’équipement, cependant, varie en fonction des modèles. Découvrez tous les aspects relatifs à la vente et installation de chauffe-eau.

Obtenir un chauffe-eau pas cher

Il existe des produits qui sont disponibles pour moins de 100 €. Ces types de chauffe-eau sont utilisés de manière instantanée. Ils ne sont pas adaptés pour être installés sur une cabine de douche ou une baignoire, mais juste sur un évier. On distingue notamment les équipements électriques qui sont moins chers en termes de prix d’achat. Cependant, leur consommation énergétique peut être coûteuse.

De ce fait, le dispositif le moins onéreux pour la vente et l’installation de chauffe-eau est celui qui se vend à bas prix et qui permet de réduire ses dépenses énergétiques. Vous pouvez par conséquent effectuer une comparaison des aspects techniques des chauffe-eau en demandant des devis. La puissance et le mode de fonctionnement de chaque dispositif seront mentionnés sur ces devis.

Prix et subventions

Les tarifs d’un chauffe-eau varient en fonction de ses performances et sa technologie. Le prix moyen d’un chauffe-eau est estimé à 150 €, il s’agit des appareils qui ont une capacité de chauffage de 150 l. Si la capacité atteint les 200 l, le prix est minimum est de 170 €. Pour les chauffe-eaux à gaz simple, vous devrez débourser 250 € minimum. Les équipements à gaz instantané en revanche ont des tarifs qui débutent à partir 300 € et peuvent atteindre les 3 000 €. En ce qui concerne les dispositifs électriques instantanés, leur coût moyen est estimé entre 100 et 300 €.

Il existe en plus des subventions qui vous aident à réaliser l’achat de votre chauffe-eau. Parmi ces moyens de financement figurent la TVA, les aides inhérentes à la transition énergétique, le crédit d’impôt pour la transition énergétique, les aides de l’anah et l’éco-PTZ.

Pas de commentaire

Poster un commentaire