Conseils pour rester en sécurité en ligne en 2022

sécurité internet

Conseils pour rester en sécurité en ligne en 2022

Chaque année, la Journée pour un Internet plus sûr vise à sensibiliser à la cybersécurité, aux nouveaux problèmes en ligne et à refléter les préoccupations actuelles liées à l’utilisation d’Internet, de la cyberintimidation aux réseaux sociaux.

 

Cette journée remonte à 2004 et est désormais observée dans 130 pays. Cette année, elle a été célébrée le 5 février. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet européen Safeborders, qui vise à assurer une plus grande sécurité entre les frontières de l’UE.

 

Profitant des circonstances actuelles, nous avons élaboré 8 conseils sur la façon d’utiliser Internet de la manière la plus sûre possible.

 

1. Changez régulièrement de mot de passe et n’utilisez pas le même pour toutes vos connexions

L’une des erreurs les plus courantes en matière de protection des données sur Internet est l’utilisation du même mot de passe pour tous les utilisateurs que nous utilisons au quotidien.

 

En plus d’utiliser des mots de passe différents, n’utilisez pas de dates, de numéros de téléphone ou de séries numériques récurrentes, car la probabilité que votre mot de passe soit deviné est élevée.

 

Un autre conseil est de changer régulièrement votre mot de passe, ainsi que de modifier adresse IP, en utilisant un VPN sécurisé et fiable en France.

 

2. Utilisez la barre de navigation pour saisir des adresses

Habituellement, nous avons tendance à utiliser les moteurs de recherche bien connus pour rechercher les pages Web que nous utilisons tous les jours.

 

Évitez de le faire si vous le pouvez, car les pirates ont tendance à cloner les pages et à se faufiler dans les premiers résultats.

 

3. N’oubliez pas de vous déconnecter

C’est un peu pénible, mais c’est nécessaire. Veillez toujours à vous déconnecter après avoir terminé vos opérations. Si vous partagez un ordinateur, vous éviterez une ou deux frayeurs.

 

4. Méfiez-vous du phishing

Le phishing est un terme informatique utilisé pour désigner l’abus informatique qui consiste à essayer d’acquérir frauduleusement des informations confidentielles.

 

Ne répondez pas aux e-mails provenant d’expéditeurs inconnus et, encore moins, saisissez vos coordonnées et vos mots de passe sur ces faux sites Web qui reproduisent parfaitement les originaux.

 

Les pages de connexion des clients des banques ou la connexion iCloud d’Apple sont quelques-uns des sites Web les plus fréquents que les voleurs numériques utilisent pour dérober vos mots de passe.

 

5. Si vous vous connectez au Wi-Fi gratuit, soyez prudent !

Un cybercriminel peut être derrière ce wifi gratuit inconnu et pourrait diriger le trafic vers des pages où il pourrait voler vos données.

 

Dans le cas de réseaux publics connus, tels que ceux des aéroports, des hôtels et des bibliothèques, la navigation est sûre mais pas exempte d’être interceptée par des « renifleurs » ou des programmes informatiques qui enregistrent les informations envoyées par les appareils.

 

6. Utilisez des dispositifs de confiance pour les transactions confidentielles

Il vous est probablement arrivé d’aller utiliser votre ordinateur dans un hôtel, une bibliothèque ou un aéroport et de trouver un e-mail enregistré ou une page Facebook grande ouverte.

 

Certains utilisateurs sont très distraits. Évitez autant que possible d’accéder à vos comptes personnels sur des appareils publics et si vous n’avez pas d’autre choix, vérifiez les déconnexions de chaque page que vous utilisez.

 

7. Ne répondez pas aux e-mails qui vous demandent vos coordonnées personnelles

Une autre des stratégies couramment utilisées par les pirates et qui est étroitement liée au phishing est celle qui consiste à envoyer un e-mail à votre adresse électronique vous demandant les mots de passe de votre compte iCloud, de votre compte bancaire, etc…

 

Il faut faire très attention, car les pages sont très semblables aux pages originales et il est facile de tomber dans le piège.

 

En cas de doute, la meilleure chose à faire est d’appeler votre banque ou de contacter directement le prestataire de services.

 

8. N’oubliez pas qu’el plus grande faille de sécurité est encore à venir

Si l’on fait le calcul, ces dernières années ont vu deux des violations les plus importantes et les plus connues d’aujourd’hui. Il n’est donc pas déraisonnable d’anticiper et de prévoir davantage de violations de sécurité en 2022.

 

Les entreprises qui seront capables de se protéger contre le prochain piratage seront celles qui gagneront la bataille contre l’un des plus importants défis de l’année, la cybersécurité.

Pas de commentaire

Poster un commentaire