Les trucs à faire pour adopter une montre infirmière

La principale utilité de la montre est de répondre aux exigences liées à l'hygiène des mains. Le personnel hospitalier et plus particulièrement les infirmières n'ont pas le droit de porter des bijoux venant de l'extérieur, des montres traditionnelles puisque ces produits peuvent faciliter la transmission des germes d'un patient à l'autre. À l'hôpital, l'hygiène est plus que nécessaire, elle est indispensable, d'où l'intérêt d'adopter une montre infirmière en silicone

La ponctualité est pourtant de mise dans le milieu hospitalier

Dans le domaine de la santé, l'hygiène et la sécurité sont des points cruciaux. Toujours pour des questions d'hygiène, il faut se laver les mains de façon consciencieuse, et cela très souvent. Le port d'une montre classique est impossible et cela est aussi valable au bloc opératoire. La nécessité de connaître l'heure exacte est importante afin d'effectuer les différents soins, cela impose le port d'une montre spécialement étudiée pour la profession. Celle-ci se pend à la poche pectorale. La matière silicone lui confère une grande résistance et une facilité d'entretien. Il existe différents coloris et certaines montres disposent d'un cadran fluorescent, ce qui permet de lire facilement l'heure dans des environnements sombres. Plusieurs modèles sont également équipés d'un pulsomètre facilitant ainsi le quotidien des professionnels de santé.

L'hygiène hospitalière est primordiale

Les agents infectieux responsables des infections nosocomiales sont des micro-organismes (parasite, champignon, bactérie, virus). La transmission est d'autant plus facilitée dans les milieux hospitaliers. C'est pour cela que l'hygiène doit être la plus rigoureuse possible à l'hôpital. Il est indispensable que le personnel respecte les règles d'hygiène drastiques. En France, un patient sur vingt est atteint d'une infection nosocomiale, soit plus de 15.000 personnes. La montre infirmière est plus que nécessaire, celle venant de l'extérieur porte trop de microbes, ce qui peut être problématique pour la santé de tous les patients, surtout les plus faibles. 

Pas de commentaire

Poster un commentaire