Les trucs à savoir pour Avatar 2

Au vu du succès du premier film, les fans attendent avec impatience la suite des aventures. La date de sortie a été plusieurs fois repoussée, actuellement elle est prévue le 16 décembre 2020. Les impatients devront encore se contenter du premier opus avant de se régaler de nouvelles images qui prévoient d'être encore plus extraordinaires. Le film Avatar avait été très bien accueilli lors de sa sortie.

Des enfants au centre de l'histoire 

Grâce à des photos dévoilées, il y a de cela quelques mois, les enfants seront les personnages principaux de la suite d'Avatar. Le réalisateur a confirmé que la machine dédiée à la préparation des films était en action afin de préparer le design de l'univers totalement créé à l'aide des ordinateurs. Quatre prochains films sont prévus pour 2024 et 2025, la sortie devrait pourtant dépendre du succès au box-office des deux précédents opus. Les fans ne resteront pas sur leur faim puisque chaque opus à son indépendance et sa propre histoire. Pour les quatre suites de cette saga, le réalisateur dispose d'un budget de plus d'un milliard de dollars. Il souhaite avant tout révolutionner le cinéma en supprimant par exemple le port des lunettes 3D.

Êtes-vous impatient de revoir la planète Pandora ?

Les fans de cinéma espèrent que le second opus sera à la hauteur du premier. Ils sont impatients de retrouver l'univers, les personnages, l'intrigue, la beauté des images. L'histoire d'Avatar devait être à la base une trilogie, mais le réalisateur a été emporté par l'écriture. Verra-t-on vieillir, mourir Jake et Neytiri, vont-ils passer le flambeau à leurs progénitures ? Il faudra encore attendre quelques mois pour le savoir. Le vilain colonel Miles alias Stephen Lang devrait reprendre du service dans les quatre prochains films. Il reviendra d'entre les morts. Dans ce deuxième opus, beaucoup de nouveaux lieux, des personnages et des paysages inconnus seront au rendez-vous. Au vu de toutes ces informations, avez-vous hâte de replonger dans le monde d'Avatar ?

Pas de commentaire

Poster un commentaire