Comment se servir des cartes de visite à l’heure du digital ?

carte de visite

Comment se servir des cartes de visite à l’heure du digital ?

Dématérialisation, digital, les entreprises sont non seulement concernées, mais on les exhorte à tout faire, désormais, de façon dématérialisée. Est-ce que cela sous-entend que les cartes de visites sont amenées à disparaitre ?

 

Cartes de visites : une stratégie marketing qui porte toujours ses fruits

Communiquer par un envoi massif d’emails, envoyer une annonce publicitaire par sms. Tout désormais dans la vie entrepreneuriale passe par des ordinateurs, des smartphones et internet. Vraiment ?

Pourtant, les français interrogés à ce sujet ne sont pas d’accord. Tout comme ils apprécient encore de trouver dans leur boite aux lettres des promotions commerciales personnalisées, une carte de visite est un élément bien tangible que l’on peut donner de main en main, après un échange. C’est ce qui marque en premier lieu les prospects et les clients qui peuvent conserver ce petit bout de papier, surtout, si, visuellement, un soin a été apporté à la carte de visite.

Même si certains modèles très classiques correspondent tout à fait à l’idée que se font les clients d’une structure, d’autres ont su évoluer pour réellement frapper l’esprit et l’inconscient. Photo couleur, impression 3D, élégance, miroitement au soleil : la carte est une signature visuelle des talents de l’entreprise. Le choix des couleurs a autant d’importance, sans doute que celui du logo. Pour ne pas se déchirer, il est désormais possible d’opter pour des cartes de visite en plastique, voire même en PVC.

 

Pourquoi avoir toujours des cartes de visite sur soi ?

Fini, également les cartes de visite forcément sous la forme d’un rectangle avec des angles apparents. Ces derniers se floutent, voire même s’arrondissent pour porter les valeurs ou les promesses d’un professionnel. Un institut proposant des soins relaxants ou un thérapeute promettant un mieux-être a tout intérêt à « arrondir les angles », pour correspondre à sa profession.

Une étude prouve que si les campagnes d’emailing peuvent apporter des résultats, les prospections téléphoniques fonctionnent encore mieux. Pourquoi ? A cause du rapport humain : de l’écoute, de l’attention qui est portée aux attentes de la clientèle. Quand un professionnel explique avec passion son métier et qu’il sent qu’il a conquis son auditoire, il peut le perdre en lui disant simplement qu’il leur envoie un mail.

Avoir toujours des cartes sur soi est en outre une preuve de professionnalisme, même si l’échange au départ n’a pas vocation à promouvoir une activité. Cela participe au vecteur de communication le plus populaire et celui qui fait le plus ses preuves, dans de nombreux domaines : le bouche à oreille positif. Quand un échange a été fructueux, les personnes sont plus enclines à faire confiance.

Pourquoi ne pas remettre une carte de visite ? Mise dans la poche, dans le portefeuille, elle ne peut pas arriver dans les spams. A chaque fois que le client potentiel la voit il peut éprouver l’envie d’aller un peu plus loin en prenant son téléphone, en cherchant des infos sur l’entreprise, pour demander ensuite un devis.

Pas de commentaire

Poster un commentaire